Club / 

Lettre ouverte de Jean-Michel Aulas aux passionnés de l’Olympique Lyonnais

Publié le 10 mai 2022 à 17:16:00
Lettre ouverte de Jean-Michel Aulas aux passionnés de l’Olympique Lyonnais
A deux journées de cette fin de saison 2021-2022, j’ai choisi de vous écrire à vous tous, passionnés de l’Olympique Lyonnais. Depuis le temps que nous grandissons ensemble (35 ans), j’ai toujours préféré m’adresser directement à vous, même si parfois cela m’aura valu de recevoir quelques coups, pas toujours très honnêtes, quand ils ne sont pas assénés depuis l’ombre. Mais cette relation unique qui nous lie est l’une des fondations de notre amour commun pour l’Olympique Lyonnais.

Je ne vous parlerai donc pas d’union sacrée avant ce match contre Nantes. Vous avez répondu présent tellement de fois durant cette saison que c’est désormais à nous de vous rendre cet amour au centuple. C’est à nous et nos joueurs de trouver ce sursaut d’orgueil pour finir cette saison à la maison avec une meilleure image.

 

Je tiens aussi à vous rassurer et rappeler que tout ne se joue pas sur une seule saison quand on est une institution aussi solide que la nôtre. Rappelez-vous les échecs et reconstructions du Milan AC, de l’Inter Milan, de la Juventus ou de l’Atlético. Nous pouvons être fiers de tout le chemin parcouru depuis plus de 35 ans, mais aussi impatients de voir celui qui nous reste à parcourir.

 

L’erreur à commettre serait de brûler ce que nous avons adoré pour mieux réduire en cendres ce qui est notre histoire, mais aussi notre ambition.

 

Rien ne nous aura été épargné cette saison, la tempête a été forte. Nous faisons face à ce paradoxe qui veut qu’après une belle campagne européenne, couronnée par une première place française en UEFA, nous ne retrouvions certainement pas cette même Europe la saison prochaine. C’est un déchirement pour vous, comme pour nous.

 

Nous avons trébuché, mais surtout nous sommes en train de nous relever, nous avons appris et nous sommes plus que jamais debout, encore plus solides si vous êtes avec nous. D’autres clubs n’auront pas eu cette chance et nous avons désormais une opportunité de reconstruire un Olympique Lyonnais plus fort, plus compétitif. Un Olympique Lyonnais qui pourra faire des enseignements de cette saison l’une de ses forces pour l’avenir.

 

Nous avons déjà amorcé une profonde remise en question à la fin de ce cycle de trois ans, marqué par 175 millions d’euros d’investissement pour notre équipe masculine. Nous devons faire face à nos erreurs pour ne plus les reproduire, sans nous cacher ou nous trouver des excuses, bien que nous ayons, à chacune de nos initiatives, essayé de retrouver la lumière du futur avec l’aide de notre glorieux passé.

 

Je ne pense pas que nous nous soyons perdus en route, mais aujourd’hui, je sais qu’il était important de retrouver nos fondamentaux, notre ADN OL, un mental qui s’inscrira dans un esprit de revanche la saison prochaine. Ce n’est pas une révolution, nos racines sont bien là.

 

Nous devons continuer de nous inspirer de tout ce qui fait l’identité de l’Olympique Lyonnais, à l’image du retour au premier plan de nos féminines, qui disputeront leur 10ème finale européenne à Turin le 21 mai. Modèle que nous voulons développer au sein de toutes les équipes, incluant également d’anciens joueurs du club au plus haut niveau et staff issus de notre ADN comme Sonia et Camille. Soyons fiers de cette identité de l’Olympique Lyonnais que nous retrouvons aussi chez nos jeunes qui viennent de remporter la Gambardella et posent les pavés de l’avenir de l’Institution, mais aussi de toute notre Academy qui achève l’une des plus belles saisons de son histoire.

 

Quand je parle de ces réussites, ce n’est pas pour cacher nos échecs sur l’équipe professionnelle. Elles portent simplement en elles les graines de notre succès de demain, autant d’inspirations dont nous devons nous nourrir. Cet ADN, c’est l’une de nos clés pour construire le nouveau cycle. Et pour savoir où l’on va, il ne faut pas oublier d’où l’on vient.

 

Travail, formation, transmission, respect du blason et des valeurs de notre OL, mais aussi ce mélange typiquement lyonnais d’humilité et d’orgueil, cette synthèse de joueurs du cru, et d’autres d’ailleurs, des jeunes qui ont la vie devant eux, et d’autres plus expérimentés qui ont envie de partager : il faut revenir aux valeurs du club, revenir à une identité OL, prendre tout ce qu’il faut pour reconstruire un état d’esprit conquérant.

 

Nous avons déjà anticipé avec la prolongation de Wendie Renard et Mohamed El Arouch et notre détermination à prolonger sur le long terme Maxence Caqueret et Rayan Cherki : nous bâtissons dans ce sens. Nous souhaitons que l’ADN de la formation lyonnaise soit le maître mot de l’avenir. Nous serons vigilants sur les profils de nos joueurs et joueuses qui nous rejoindront, et tâcherons de cibler en priorité ceux que nous estimons être compatibles avec la philosophie et l’esprit du club que vous incarnez vous-mêmes en étant les supporters les plus inconditionnels de notre OL.

 

Nous allons pousser vers cet état d’esprit, sortir du confort, car nous devons une revanche à tous nos fans et passionnés de l’OL. Le coach doit aussi être le garant de nos valeurs OL, nous devons l’aider dans sa mission, lui permettre d’avoir des joueurs avec cet état d’esprit exemplaire et être prêts à ouvrir la porte pour ceux qui ne seraient pas dans notre philosophie lyonnaise.

 

Il faudra peut-être avoir du courage, mais nous n’en avons jamais manqué et nous n’en manquerons jamais, c’est aussi notre ADN. L’institution est plus forte que tout ! Vous êtes l’Olympique Lyonnais, nous sommes l’Olympique Lyonnais !

 

Jean-Michel Aulas