Masculins / Ligue 1

Après PSG - OL : une belle prestation collective à retenir

Publié le 20 septembre 2021 à 14:50:02
Après PSG - OL : une belle prestation collective à retenir
Malgré des faits de jeu en leur défaveur qui leur ont coûté cher, les Lyonnais peuvent revenir du Parc des Princes avec le sentiment d'avoir tout donné et réalisé un match solide. De très bonne augure pour la suite...

Si le choc de la 6e journée de Ligue 1 a finalement tourné en faveur du Paris Saint-Germain (2-1), c'est bien l'OL qui aura fait forte impression, dimanche, sur la pelouse du Parc des Princes. Les hommes de Peter Bosz ont en effet longtemps perturbé le leader que beaucoup voient incontesté en championnat. Un PSG vainqueur de ses cinq matches de L1 à qui l'OL a pourtant tenu la dragée haute.

Quatre jours après le nul (1-1) concédé à Bruges pour leur entrée en lice en Ligue des Champions, le club parisien et ses « quatre fantastiques » - Di Maria, Messi, Neymar et Neymar - comme les appelle la presse française, ont eu toutes les difficultés du monde à remporter cette bataille face à un Lyon vainqueur des Glasgow Rangers jeudi (0-2), qui débarquait à Paris avec un jour de repos en moins dans les jambes et des absences à la pelle (Dembélé, Dubois, Kadewere, Reine-Adélaïde, Thiago Mendes...).

Des Lyonnais pas aidés, non plus, par le scenario de cette rencontre. La faute de Di Maria sur Maxence Caqueret dès l'entame (7') aurait pu valoir un rouge direct à l'international argentin, qui a finalement disputé une bonne partie de la rencontre. Et si la superbe ouverture du score de Lucas Paquetá (54', 0-1) a mis l'OL sur la voie du succès, le penalty généreusement accordé à Neymar, pour une faute... du Brésilien sur Malo Gusto, comme le montrent les images, que l'arbitre n'a pas consultées via la VAR, a changé le cours du match (66', 1-1).

L'égalisation parisienne a mis un coup derrière la tête des Lyonnais, qui ont encaissé un second but dans le temps additionnel, œuvre de Mauro Icardi, tout juste entré en jeu (90+3', 2-1). Une fin cruelle, à l'image du scenario de la rencontre. Mais l'OL, qui a terminé ce match avec pas moins de sept joueurs issus de son centre de formation sur le terrain, peut et doit repartir de la capitale la tête haute. Car le bilan de cette soirée est, si ce n'est d'un point de vue comptable, plus que positif.

Sur le même thème