Féminines / OL Reign

OL Reign : l’appétit vient en mangeant

Publié le 16 septembre 2021 à 14:00:00
OL Reign : l’appétit vient en mangeant
Déjà quasiment assuré de disputer les play-off, l’OL Reign peut nourrir de grandes ambitions pour la fin de la saison régulière de NWSL. Il reste cinq matchs pour faire le plein de confiance et aborder la phase finale avec ambition.

Rien ne semble pouvoir arrêter l’ascension de l’OL Reign dans cette dernière ligne droite de la saison régulière en NWSL. Les joueuses de Laura Harvey n’ont même pas eu besoin de jouer pour empocher trois nouveaux points le week-end dernier. Une victoire par forfait face à Washington Spirit, sanctionné pour n’avoir pas respecté le protocole sanitaire. Avec 32 points au compteur en 19 rencontres, « The Bold » a quasiment assuré sa présence en play-off. 

Une solide deuxième place
Mieux, l’OL Reign est désormais seul deuxième après la courte victoire des Thorns de Portland, toujours leaders, face North Carolina Courage (0-1). Cette dernière formation compte toujours un match en moins, mais elle est désormais distancée de trois longueurs par Megan Rapinoe et ses partenaires. Ces dernières ont aussi creusé l’écart sur Orlando Pride (4 points), leur prochain adversaire, qui a récemment été tenu en échec à domicile par Houston Dash (1-1).

Reprise le 25 septembre
Alors que la NWSL fait relâche jusqu’au 25 septembre, tous les voyants sont donc au vert à l’approche du sprint final. Meilleure attaque de la Ligue avec 27 buts marqués, unique équipe invaincue lors de ses cinq dernières matchs, l’OL Reign n’est plus qu’à cinq rencontres d’une qualification directe pour les demi-finales, privilège réservé aux deux premiers du classement final de la saison régulière. Cinq matchs, dont trois sont programmés à domicile, ce qui n’est pas pour déplaire aux fidèles du Cheney Stadium de Tacoma qui se régalent depuis la fin du mois de juillet.

Et pourquoi pas titiller le leader ?
Lors de ses neuf dernières rencontres, « The Bold » ne s’est incliné qu’une seule fois, pour un petit match nul et surtout sept belles victoires. Parmi elles, un carton 5-1 face à Houston, une remontada de folie face à Gotham (3-2) et une victoire de prestige contre Portland fin août (2-1). Les deux équipes auront d’ailleurs rendez-vous pour la quatrième fois de la saison le 3 octobre prochain sur la pelouse des Thorns, l’occasion pour le Reign d’aller titiller le leader en espérant qu’il ne profite pas par la suite des deux rencontres supplémentaires qu’il lui reste à jouer.

Un rendez-vous capital contre Orlando
Mais auparavant, c’est donc face à Orlando qu’il faudra faire le job pour distancer encore un peu plus l’actuel quatrième le 27 septembre prochain. Ce match sera le théâtre d’un duel à distance entre les deux meilleures buteuses de la ligue, Bethany Balcer et Sydney Leroux, qui ont chacune trouvée le chemin des filets à huit reprises depuis le coup d’envoi de la saison. Après avoir marqué lors des deux derniers matchs du Reign, Balcer parviendra-t-elle à faire la passe de trois ? C’est tout ce que l’on peut souhaiter à l’attaquante au charismatique bandeau noir.

Une invincibilité à préserver
À ces deux belles affiches en succèderont deux autres toutes aussi alléchantes. L’OL Reign recevra successivement deux candidats aux play-off, Chicago et Washington, les 11 et 17 octobre, avant d’achever la saison régulière à Kansas City (31 octobre). Il s’agira alors de finir en beauté face à la lanterne rouge qui n’aura plus rien à jouer, mais aussi de prendre une revanche contre cette formation qui est la dernière à avoir fait tomber le Reign cette saison. En espérant bien entendu que l’actuelle invincibilité soit préservée d’ici-là.

Le titre, rêve accessible
Si tel était le cas, la deuxième place serait assurée et probablement que la première ne serait pas très loin. N’allons pas trop vite en besogne, mais réjouissons-nous de cette fin de saison quasiment inespérée au début de l’été, quand privé de ses internationales qualifiées au JO de Tokyo, « The Bold » était à la peine et accumulait les déconvenues. Transformée depuis, l’équipe va donc chercher à faire le plein de confiance avant de se jeter dans la bataille pour le titre suprême.