Féminines / OL Reign

Eugénie Le Sommer donne la victoire à l’OL Reign

Publié le 01 août 2021 à 11:26:00
Eugénie Le Sommer donne la victoire à l’OL Reign
Emmenée par une Eugénie Le Sommer de gala et auteure de ses deux premiers buts aux Etats-Unis, le Reign a enchaîné un second succès consécutif séduisant à l'occasion de son 12e match de NWSL. Trois points engrangés qui permettent par ailleurs à la franchise américaine de l'OL de rester au contact du haut de tableau avant de recevoir Houston dimanche prochain.

8e au coup d'envoi de la réception du Racing Louisville, l'OL Reign tenait une belle occasion de faire fructifier sa victoire probante du week-end passé à Orlando Pride (0-2) contre un adversaire direct au classement (9e). 

Rapidement, les deux équipes décidaient de se montrer proactives en tentant d'investir le camp d'en face. Pressing haut, volonté de poser le ballon et repartir proprement de derrière sur le billard du Cheney Stadium semblaient être les consignes données aux 22 joueuses, décomplexées malgré leur classement avant la rencontre.

Marozsán retrouve le coeur du jeu

Replacée dans le cœur du jeu par Sam Laity après quelques sorties sur le front de l'attaque, Dzsenifer Marozsán apportait notamment sa qualité technique dans la construction du jeu aux côtés de Weatherholt et Fishlock. Titulaire en pointe, Eugénie Le Sommer était la première à se mettre en évidence offensivement. Mais lorsqu'elle trouvait les bras de Betos sur sa reprise de volée du gauche (9e), l'internationale française n'imaginait pas encore qu'elle serait la principale attraction de la journée.

Alors que les joueuses du Kentucky se procuraient elles aussi une première opportunité intéressante devant le but de Bouhaddi (12e), une mauvaise nouvelle venait du banc puisque Madison Hammond, visiblement touchée au genou, devait céder sa place à Celia Jimenez (14e). Un petit coup dur qui n'allait pas estomper la bonne entame collective de "The Bold", finalement récompensés par un exploit individuel.  


Le Sommer débloque son compteur, et quel but !


Eugénie Le Sommer n'a pas fait les choses à moitié au moment d'inscrire son premier but aux Etats-Unis. Partie de l'aile gauche, la numéro 9 est rentrée vers l'intérieur, a mystifié par deux feintes la même défenseure dans la surface avant d'enrouler un tir puissant  dans le petit filet de Betos (28e). Somptueux, imparable. La joie collective qui suivait en disait long de l'attente et de l'importance de cette réalisation pour la Lyonnaise.

En tête au tableau d'affichage et encore menaçante par l'intermédiaire de King (41e), déterminante la semaine passée en Floride (1 but, 1 passe décisive), la franchise américaine de l'OL se mettait à l'abri juste avant la mi-temps. Libérée et en confiance après son premier but, la Française, parfaitement lancée par Fishlock, gagnait son face-à-face avec beaucoup de sang-froid (43e).

Petites frayeurs en début de deuxième période

De retour des vestiaires après un premier acte séduisant, la formation de Tacoma se relâchait un petit peu et concédait deux occasions franches. Idéalement servie par Fox, Nadim plaçait une tête plongeante décroisée qui flirtait avec le poteau de Bouhaddi (51e). Cinq minutes plus tard, Ebony Salmon exécutait depuis la surface un tir au sol bien bloqué par la gardienne française (56e).

Deux alertes en guise de réveil pour le Reign, qui contrôlait suffisamment le match jusque-là pour laisser leur chance aux visiteuses de le relancer. Bien muselée, Ebony Salmon, principal atout offensif du Racing Louisville avec ses trois buts depuis le lancement de la ligue, s'essayait encore mais ses quelques tentatives (62e, 65e, 73e) s'avéraient toujours infructueuses. Le temps fort adverse passé sans encombre, les coéquipières d'Alana Cook, impériale en défense, géraient assez sereinement une deuxième mi-temps qui aurait aussi pu voir le score s'alourdir si certaines actions locales avaient été mieux négociées.

En validant une deuxième victoire consécutive en NWSL sur le même score (2-0), sans trois internationales retenues pour les demi-finales des Jeux Olympiques (Lavelle, Rapinoe, Quinn), l'OL Reign confirme son regain de forme après un mois de juin difficile. Rendez-vous dimanche prochain, même terrain, même heure (4h, heure française) pour la revanche et la passe de trois face aux Texanes de Houston Dash. 

OL Reign
Bouhaddi, Barnes, Hiatt, Cook, Hammond (Celia, 14'), Weatherholt, Marozsán (Pruitt, 84'), Fishlock (McNabb, 84'), King (Balcer, 69'), Huerta, Le Sommer

Racing Louisville
Betos, Fox, Riehl, Bonner, Simon (Ashley, 55') Nagasato, Olofsson (Milliet, 70'), Kizer, Nadim, McCaskill, Salmon (Matthews, 84')