Club / 

OL - Athletico Sport Club Lebanon, des liens au-delà du football

Publié le 29 juillet 2021 à 12:00:00
OL - Athletico Sport Club Lebanon, des liens au-delà du football
Près d’un an après la tragédie qui a touché le Liban, l’Olympique Lyonnais et l’Athletico Sport Club Lebanon renforcent leur lien.

4 août 2020, une terrible explosion dans le port de Beyrouth ravage des centaines de bâtiments et d’habitations. Partenaire de l’Olympique Lyonnais, l’Athletico Sport Club Lebanon possède des locaux à proximité. Les centres de l’Académie du club sont fortement touchés. Des membres étaient présents, à peine quelques heures avant le drame.

 

Stéphane d’Urbano, le directeur technique de l’Académie, nous raconte : « L’explosion a eu lieu à 18h00, une heure et demie auparavant on était encore là-bas. A ce moment-là, il y avait encore des règles de couvre-feu, donc à 17h00 on devait quitter les locaux », « On a vécu ça de manière très forte parce qu’on n’était pas loin, tout a explosé autour de nous. »

 

Rapidement, les équipes de l’Olympique Lyonnais prennent contact avec celles de l’Athletico SC pour obtenir des nouvelles. « Ce n’est pas un partenariat comme les autres, c’est vraiment ce que j’appelle un partenariat d’amitié. Le 4 août ça a explosé et une heure après j’avais de nombreux membres du club au téléphone. Il y avait des tonnes de personnes de l’OL qui nous ont appelé. » rappelle Stéphane d’Urbano.

 

La catastrophe a laissé l’Athletico SC, ses enfants et les parents dans une situation très précaire. L’Olympique Lyonnais a voulu apporter son aide au club et aux familles, principalement en envoyant du matériel pour favoriser la reprise.

 

Léo Dubois et adidas rejoignent l’effort :

 

Pour Léo Dubois, d’origine libanaise par son père, et adidas, il était très important d’apporter également leur soutien dans la reconstruction du club. « En collaboration avec adidas j’ai décidé d’envoyer une centaine de paires de chaussures au Liban pour l’Académie ». Cette implication de tous les acteurs du club suscite l’enthousiasme au Liban « ça va être Noël pour nous ici de récupérer tout ce matériel pour pouvoir le redistribuer », explique Stéphane D’Urbano.

 

Unis par les liens du football, l’Olympique Lyonnais est au côté de l’Athletico Sport Club Lebanon pour l’aider dans sa reconstruction.

 

 

OL - Athletico Sport Club Lebanon, notre partenariat

 

Partenaire de l’Olympique Lyonnais depuis 2011, L’Athletico Sport Club Lebanon est devenu, au fil des années, la principale académie du Liban et la première académie de football au Moyen-Orient à recevoir le label One-Star de l'AFC. Ce label, décerné après la validation de 20 critères, récompense l’immense travail de l’Athletico SC et de l’Olympique Lyonnais qui œuvrent, depuis 10 ans, pour faire de l’académie une pionnière de la région.

 

Lors de sa création en 2006 par une association de parents, le club libanais avait pour objectif de « donner le meilleur à leurs enfants » comme le déclarent eux-mêmes les membres de l’Athletico SC. Les valeurs du club n’ont pas changé et constituent la pierre angulaire du succès du club, passé de 10 enfants à l’origine à plus de 1 300 joueurs aujourd’hui. Le club se considère en effet lui-même comme une grande famille, mettant les jeunes joueurs et leurs parents au centre de l’équation.

 

La création, en 2011, d’un partenariat avec l’Olympique Lyonnais constitue un immense bond en avant pour le club qui a pu alors bénéficier de l’aide d’un des trois meilleurs centres de formation européen incarné en la personne de Stéphane d’Urbano, ancien coach de Villefranche et Chasselay. Son expérience et sa connaissance des techniques de formation et d’entrainement de pointe d’usage en Europe alliées à ses rapports forts avec l’Olympique Lyonnais font du directeur technique une excellente passerelle entre les deux clubs.

 

Ce partenariat porte ses fruits puisque chaque année six jeunes joueurs de l’académie libanaise viennent en stage d’immersion avec les équipes U13, U15 ou U17 de l’Olympique Lyonnais, participant aux entrainements et au match du mercredi. Mais c’est cette année que les progrès les plus marquants ont été constatés par le directeur technique de l’académie libanaise : "Dans le cadre du partenariat, j'ai toujours amené des jeunes, au moins six chaque année, à l'OL, mais on voyait souvent un écart lorsqu'ils étaient confrontés aux enfants d'ici hyper bien formés. Maintenant, après quatre ans de travail sur la formation, on mesure le chemin accompli car nos joueurs arrivent à se mettre au niveau, c'est bon signe."

 

OP Liban OL corps