Féminines / NWSL

L’OL Reign domine logiquement Kansas City !

Publié le 12 juillet 2021 à 10:42:43
L’OL Reign domine logiquement Kansas City !
Un doublé de Bethany Balcer dans la première demi-heure permet à l’OL Reign de retrouver le goût de la victoire face à Kansas City. Dominatrices, Eugénie Le Sommer et ses coéquipières ont dû faire le dos rond en fin de match après l’expulsion de Sarah Bouhaddi à la 70e minute.

Pour son neuvième match de la saison, l’OL Reign recevait Kansas City au Cheney Stadium de Tacoma. Face à la lanterne rouge de NWSL, il ne fallait que trois minutes pour voir Bethany Balcer exploiter une grossière erreur de Nicole Barnhart, la gardienne adverse. Sa relance ratée à l’entrée de la surface arrivait parfaitement dans les pieds de Balcer qui ne se faisait pas prier pour ouvrir la marque du plat du pied.

 

Trois minutes plus tard, Eugénie Le Sommer était proche de doubler la mise après une nouvelle erreur Rachel Corsie, qui ratait complètement son intervention sur un ballon aérien distillé par Alana Cook. À l’affût, l’attaquante française ratait la cible, mais cela confirmait la bonne entame de son équipe.

 

Après la défaite contre Gotham la semaine passée, l’OL Reign était bien décidé à réagir et le montrait d’entrée de jeu. Dominatrice au milieu, Jessica Fishlock donnait le rythme et tentait sa chance de loin à deux reprises à l’approche du premier quart d’heure. Deux frappes hors-cadre qui avaient le mérite de maintenir la pression.

 

Sur son côté droit, l’offensive Celia n’était pas en reste et distillait deux excellents centres (21e et 22e) que Balcer était proche de pouvoir exploiter. Kansas City était acculé dans sa moitié de terrain et tentait de faire face, à l’image de cette frappe puissante de Sofia Huerta contrée par Kate Del Fava.

 

Le doublé de Balcer

 

Mais c’était insuffisant pour empêcher l’OL Reign de prendre le large à la 29e minute, quand Balcer reprenait de la tête un superbe centre de Huerta depuis la droite de la surface ! Une action magnifique et un doublé qui concrétisait une domination sans partage des joueuses de Sam Laity.

 

À la 38e minute, c’est Tziarra King qui se mettait en évidence en étant à la réception d’un bon centre de Le Sommer depuis l’aile gauche. Son tir en pivot était stoppé par Barnhart qui, cette fois, évitait à son équipe de boire la tasse. Mais l’OL Reign n’était pas rassasié et Fishlock tentait une nouvelle fois sa chance sans trouver le cadre à l’entrée de la surface (43e).

 

Dans le temps additionnel de cette première période à sens unique, Kansas City parvenait tout de même à se créer une belle opportunité par Mariana Laroquette. Suite à un bon travail de Mallory Weber sur la gauche, cette dernière reprenait en force mais butait sur Sarah Bouhaddi qui repoussait au prix d’un joli réflexe sur sa ligne. Cette alerte n’altérait pas la performance de son équipe qui atteignait la pause avec une confortable avance.

 

 

Les gardiennes font le show

 

À la reprise, Kansas City montrait un tout autre visage, à l’image de Lo’Eau Labonta qui se procurait deux belles situations. Un premier tir était contré par Cook (47e), un deuxième superbement repoussé par Bouhaddi (41e). L'OL réagissait et Barnhart devait sortit le grand jeu pour claquer en corner une belle reprise de Le Sommer (51e).

 

Dans la minute suivante, Barnhart s’interposait devant King qui avait fait la différence sur le coté droit. Le match s’emballait et les gardiennes continuaient de faire le show. Bien malgré elle, Fishlock lançait Jessica Silva en profondeur, mais Bouhaddi remportait le face à face. Sur la relance, King se retrouvait une nouvelle fois face à Barnhart qui repoussait un véritable missile de l’attaquante du Reign (56e) !

 

À l’heure de jeu, Le Sommer manquait de peu son premier but en NWSL en reprenant de la tête un centre de Celia sans parvenir à cadrer (61e). Alertée par Lauren Barnes depuis l’aile gauche, Balcer se montrait plus précise, mais sa tête manquait de puissance pour inquiéter Barnhart. De son côté Bouhaddi captait une reprise de Silva malgré une petite glissade qui aurait pu lui coûter cher (68e).

 

Sarah Bouhaddi expulsée !

 

Le duel Bouhaddi/Silva continuait dans la foulée mais allait tourner court. Sortie au devant de l’attaquante de Kansas, la gardienne française commettait la faute à la limite de sa surface. Si elle évitait le pénalty, elle ne pouvait éviter l’expulsion (70e). Ella Dederick la remplaçait au pied levé tandis que King était sacrifiée. Quant à elle, Silva laissait sa place à Michele Vasconcelos.

 

Edmonds tirait le coup-franc, légèrement excentré sur la droite de la surface et trouvait le poteau, avant que Cook ne renvoie sur sa ligne la reprise de la tête de Rodriguez ! L’OL Reign s’en sortait plus que bien sur cette action et devait désormais faire le dos rond durant un bon quart d’heure pour éviter un retour de Kansas City.

 

Pour les dix dernières minutes - plus huit minutes de temps additionnel (!) - Sam Laity décidait d’effectuer quatre changements d’un coup à la 80e afin d’apporter du sang neuf à son équipe. Amber Brooks, Shirley Cruz, Kristen McNabb et Dani Weatherholt remplaçaient Jessica Fishlock, Dzenifer Marozsan, Lauren Barnes et Bethany Balcer. Une tactique payante, Kansas City ne parvenant jamais à inquiéter une Dederick très concentrée.

 

2-0 score final, une victoire méritée pour l’OL Reign malgré la belle réaction des joueuses de Kansas City dans le second acte. De bon augure avant de se déplacer à Chicago dans une semaine pour tenter d’enchaîner sur un second succès consécutif pour la première fois de la saison.

 

 

Composition des équipes

 

OL Reign : Bouhaddi, Barnes (McNabb 80e), Celia, Hyatt, Cook, Fishlock (Brooks 80e), Marozsan (Cruz 80e), Huerta, King (Dederick 72e), Balcer (Weatherholt 80e), Le Sommer.

Kansas City : Barnhart, Weber, Edmonds, Del Fava (Johnson 87e), Corsie, Vincent (McCain 63e), Pickett, Labonta, Rodriguez, Silva (Vasconcelos 72e), Laroquette (Pickett 46e).