Féminines / OL Reign

L’OL Reign méritait mieux face au NY/NJ Gotham FC

Publié le 06 juin 2021 à 15:04:00
L’OL Reign méritait mieux face au NY/NJ Gotham FC
Battues 1-0 à la Red Bull Arena de Harrison dans leur quatrième match de la saison, les joueuses de Farid Benstiti ne sont pas parvenues à faire la différence malgré de nombreuses tentatives face au but adverse.

Le top du top


C’était une rencontre attendue de ce début de saison de NWSL, elle a tenu toutes ses promesses. Privé de sa gardienne titulaire, Karen Bradsley, blessée au genou droit et suppléée par Ella Dederick, l’OL Reign retrouvait trois de ses anciennes joueuses : Ifeoma Onumonu, Alexandra Lindsey Long et Nohemi Kawasumi à l’occasion de son quatrième match de la saison régulière.

Avec la présence de Carli Lloyd dans les rangs de Gotham, et bien évidemment de celles de Megan Rapinoe et Rose Lavelle à l’OL Reign, les quelques privilégiés qui ont pu assister à la rencontre à la Red Bull Arena de Harrison avaient devant eux les trois plus grandes stars de la sélection américaine.

Néanmoins avant cette confrontation, les deux équipes affichaient chacune une victoire, un nul et une défaite. Il s’agissait donc de passer un cap en accrochant un résultat positif et ainsi recoller à la tête du classement. Et si l’OL Reign n’a pas perdu de place avec cette seconde défaite consécutive (7e), quelque regrets peuvent être nourris en voyant Gotham se classer troisième après sa victoire.

Le poteau de Rapinoe !


La première alerte intervenait quasiment dès le coup d’envoi avec une tentative non cadrée de Jess Fishlock depuis les abords de la surface. La réponse était immédiate. Après un premier tir facilement capté par Ella Dederick, Sabrina Flores déboulait de son côté gauche suite à une belle ouverture de Carli Lloyd, mais sans parvenir à trouver le cadre face au but (5e).

À cette première occasion franche en succédait une autre en faveur de l’OL Reign cette fois-ci. Et quelle occasion ! Bien décalée par Rose Lavelle, Megan Rapinoe déclenchait une frappe soudaine que Didi Haracic, la gardienne de Gotham détournait sur son poteau (7e) !

 

Très présente dans ce début de rencontre, Megan Rapinoe parvenait ensuite à centrer devant le but, mais Leah Pruitt était trop courte. Egalement très percutante sur con côté droit, Sofia Huerta trouvait ensuite la tête de Megan Rapinoe qui ne parvenait pas à remiser correctement la ballon.

Le puisante d’Onumonu !


L’OL Reign semblait prendre le dessus quand Midge Purce se fendait d’un raid solitaire sur l’aile gauche et parvenait à obtenir un corner. Tiré au second poteau par la droitière Caprice Dydasco, celui-ci trouvait la tête d’Ifeoma Onumonu qui ne laissait aucune chance à Ella Dederick. 1-0 dès la 13e minute après avoir concédé plusieurs situations chaudes, Gotham s’en sortait très bien jusqu’ici. 

Dans la foulée de cette ouverture du score, Ifeoma Onumonu manquait de creuser l’écart en exploitant mal un bon ballon en profondeur. Faisant parler sa vitesse l’ancienne joueuse de l’OL Reign (2019) se présentait devant Ella Dederick et croisait trop son tir (16e). 

L’orage passé, c’est Rose Lavelle qui se mettait en évidence avec une superbe percée dans le camp adverse, conclue par une frappe sur laquelle Didi Haracic se couchait bien (25e). Deux minutes plus tard, décalée par Megan Rapinoe devant la surface, Rose Lavelle voyait son tir raser le montant gauche de Didi Haracic.

Fishlock, le coup dur

 

En fin de première période, Ella Dederick se montrait vigilante face à Onumonu, tandis que Madison Hammond faisait front face à Lloyd. Mais c’est mené au score que l’OL Reign rejoignait les vestiaires à la mi-temps, avant de perdre Jess Fishlock sur blessure quasiment dès le retour des vestiaires.

Ifeoma Onumonu quant à elle gâchait une nouvelle opportunité de réaliser le doublé en manquant le cadre face à Ella Dederick après une super ouverture de Midge Purce (49e). Avec une nouvelle frappe de Carli Lloyd  à la 68e, on trouvait là les deux seules véritables occasions de Gotham en seconde période.

À contrario, l’OL Reign, sous l’impulsion de ses nouvelles entrantes, telle Angelina, se procurait plusieurs situations franches. Rose Lavelle faisait parler sa puissance à la 56e, mais Didi Haracic s’interposait. La gardienne bosniaque s’envolait dix minutes plus tard pour dévier une merveille de ballon piqué adressé par cette même Rose Lavelle, décidément pas en réussite.


NY/NJ Gotham FC : Haracic - Dydasco, Skroski, Freeman, Flores (Monaghan 67e) - Cudjoe, Long, Lee (Zerboni 67e) - Onumonu (Kawasumi 87e), Lloyd, Purce (Eddy 74e)

OL Reign : Dederick - Hammond, Brooks, McNabb, Barnes - Cruz (Angelina 59e), Fishlock (Weatherholt 47e), Lavelle - Rapinoe, Pruitt (Balcer 59e), Huerta (King 82e)