Club / OL REIGN

NWSL CHALLENGE CUP : RETOUR SUR LE PARCOURS D’OL REIGN

Publié le 04 mai 2021 à 14:23:52
NWSL CHALLENGE CUP : RETOUR SUR LE PARCOURS D’OL REIGN
Exempt lors de l’entrée en lice des premières équipes, le 9 et 10 avril, OL Reign aura commencé sa campagne contre le Houston Dash.

Le match se déroulait sans les joueuses internationales revenues à court de forme du break international. C’était donc sans Rapinoe, ni Fishlock au milieu qu’elles sont allées prendre le premier point de la compétition contre les tenantes du titre.
L’OL Reign aura fait une entrée en matière solide avec une défense en place. Elles auraient même pu l’emporter avec le tir de Sofia Huerta à la 61ème minute et un tir à l’xG supérieur à 30% (xG : probabilité qu’un tir se termine par un but en fonction des critères définis par l’action).
 
Lors du deuxième match, à Portland dans l’Oregon, ce sont les Thorns qui remportent le derby de Cascadia. Grâce au coup franc de l’ancienne du PSG, Lindsey Horan, les Thorns rentreront devant à la mi-temps. En seconde mi-temps, ce sera Simone Charley qui doublera la mise pour Portland et qui sécurisera en même temps que la victoire contre OL Reign, la première place de la division « West ».
La gardienne, Karen Bardsley, aura néanmoins été cruciale pour l’équipe d’OL Reign avec 7 arrêts sur l’ensemble du match et une nomination pour l’arrêt de la semaine contre l’attaquante Sophia Smith.
 
Avant d’affronter les Red Stars de Chicago, Farid Benstiti disait « nous voulons revenir avec les 3 points. Nous allons nous concentrer sur notre jeu et être prêts à nous battre pendant 90 minutes. Je sais que nous pouvons marquer ce but. »
Jess Fishlock, elle aussi, analysait la situation à la suite des deux premiers matchs : « Nous venons tout juste de récupérer nos internationales, nous devons donc retourner nous entraîner et travailler dur ensemble. Concernant nos deux derniers matchs, nous devons évidemment faire mieux mais je ne doute pas que nous en sommes capables. Nous n’avons toujours pas marqué et nous devons régler la mire. Bien joué aux Thorns – elles ont été excellentes – et de notre côté, nous avons encore un peu de temps pour nous améliorer avant que la saison régulière ne démarre. »
Ce seront pourtant les joueuses de Chicago avec Mallory Pugh qui ouvriront le score. OL Reign réagira de la meilleure manière en inscrivant ses trois premiers buts de la compétition avec l’égalisation d’Huerta dans un premier temps.
A la mi-temps, c’est la jeune américaine Tziarra King qui rentre à la place de Megan Rapinoe et qui va changer la physionomie de la rencontre. A la 69ème minute, elle fait la différence sur son aile et sert Leah Pruitt qui marquera son premier but de la saison.
Entre temps, le Chicago Red Stars continuera à pousser et le coach Benstiti fera rentrer Cruz qui, à la 87ème minute, va récupérer un ballon et transmettre sur l'aile à King. A l'angle de la surface de réparation, l'américaine n’est pas attaquée alors elle prend sa chance et conclut dans le petit filet. Malgré une réduction du score à la 90ème minute, portant le score à 3-2, l'OL Reign s'impose dans ce match.
Première victoire de la saison en compétition officielle pour Farid Benstiti et son équipe cette année.

L’OL Reign (1v-1n-1d) se déplaçait hier à Kansas City au Fields Of Legends. Les joueuses de Farid Benstiti venaient y jouer leur 4ème et dernier match de cette NWSL Challenge Cup 2021.
Après avoir concédé l’ouverture du score, les joueuses de l’OL Reign sont allées chercher la victoire et terminent 2ème de leur groupe avec 7 points.

L’équipe de Farid Benstiti est montée en puissance tout au long de la compétition pour finir par deux victoires contre le Chicago Red Stars et Kansas City. Deuxième meilleure attaque du groupe derrière les Thorns avec 5 buts, les joueuses auront réussi à être très efficaces. 
Il faudra ajuster la défense et trouver la bonne formule pour mieux gérer les ailes notamment. 
Le retour de Megan Rapinoe à son meilleur niveau, les arrivées prochaines des internationales Marozsan et surtout la meilleure gardienne du monde 19/20 Sarah Bouhaddi vont aussi permettre de stabiliser et d’optimiser l’équilibre d’OL Reign.