Féminines / Conférence de presse

Sonia Bompastor : « Retrouver l’ADN OL dans le jeu »

Publié le 28 avril 2021 à 19:04:00
Sonia Bompastor : « Retrouver l’ADN OL dans le jeu »
Accompagnée de son président Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot qui se sont aussi exprimés, la nouvelle coach de l'équipe féminine, Sonia Bompastor, s'est présentée devant les journalistes.

Sonia Bompastor

« L’OL est mon club de cœur. J’ai eu l’opportunité et la chance de jouer, de gagner de nombreux titres avec l'OL. J’avais trouvé un club très ambitieux. Quand on a la chance d’avoir un tel président.. on ne peut pas faire mieux dans le monde. Je suis aussi très ambitieuse donc le mariage est parfait. Je suis excitée à l’idée de commencer ce nouveau challenge. J’ai entamé ma 8ème année à la tête de l’Academy féminine. J’avais rencontré Vincent Ponsot pour lui dire que j’avais la sensation d’avoir fait le tour et que j’étais à l’écoute de nouvelles missions. Le poste de directeur technique était la première hypothèse. Ce poste de coach est quelque chose qui me va bien. Le club m’a donné l’opportunité de me construire en tant qu’éducateur. Je suis arrivée à maturité. Il n’y pas eu d’hésitation. Je suis compétitrice, j’aime les challenges. On a tout pour aller chercher un titre et retrouver l’ADN OL dans le jeu. Je vais m’atteler à mettre cela en place… On a fait une bonne séance ce matin. Il y a eu de très bonnes choses. Je suis satisfaite… On a mis en place de méthodologie, d’entraînement OL et on applique la mixité de l’école de foot jusqu’à la formation. On a étudié l’histoire de Lyon et de l’OL, les attentes des supporters. L’OL doit gagner avec la manière. Il doit y avoir un état d’esprit de conquête pour le club et pour l’amour du maillot… Je ne suis pas trop féministe, je ne m’attarde pas sur cela. Je préfère me concentrer sur la compétence, peu importe le genre. »

 

$name

 

Jean-Michel Aulas

« Nous avons pris les décisions ensemble avec Vincent Ponsot. Nous avons été très sensibilisés par l’élimination en 1/4 de finale de Champions League. Elle nous a fait doublement mal car elle a été reprise comme étant l’aboutissement d’un long process d’affaiblissement de l’équipe, comme une fin de règne. C’était aussi des circonstances très particulières avec des cas de covid qui nous ont affaiblis. On avait réussi depuis un peu plus d’un an à assurer notre standing malgré les blessures. Notre jeu s’était délité depuis un certain nombre de saisons. On avait envie d’apporter sur ce quoi nous pouvions intervenir, peut-être un supplément d’âme. On voulait surtout se mettre en harmonie avec un plan qu’on a travaillé avec Vincent qui est de se structurer pour mettre en avant les qualités intrinsèques de l’OL avec notamment une Academy très forte. On voulait retourner à cet ADN OL, avec une des joueuses les plus prestigieuses, Sonia. Les fonctions les plus importantes doivent être tenues par des femmes. On a saisi l’opportunité de cette fin de saison où il y a des choses à jouer. On a attendu la victoire contre Guingamp pour que tout se passe bien... Vincent Ponsot assure les effectifs de l’OL et OL Reign. Vous serez surpris par les arrivées. Il y a un certain nombre de nos jeunes joueuses qui vont aller à Seattle. C’est une perspective, pour vivre une doublé expérience. L’expérience américaine apporte beaucoup dans la carrière des joueuses. Il y a de l’ambition domestique et internationale pour le futur… J’ai l’intention de faire en sorte qu’on ne se fasse pas dépasser par les clubs étrangers. Il faut que ce soit l’élite qui tire le football féminin. Je veux proposer un projet très ambitieux dans ce sens. Il faut que tout ce qui a été fait à l’OL serve de levier pour tout le foot féminin. Il y a des opportunités économiques qui sont crées dans d’autres pays et une volonté de prioriser le foot féminin dans les institutions comme les droits TV. Il ne faut pas louper le train. »

 

bompastor aulas ponsot

 

Vincent Ponsot

« C’est un projet global. Vous savez à quel point le foot féminin est important à l’OL. Je suis très heureux de la nomination de Sonia. Le projet a pour finalité le développement du foot féminin à travers l’OL et nos anciennes joueuses. Sonia a tous les critères. C’était normal qu’elle prenne la suite. C’est une grande satisfaction. On va continuer de construire le projet OL dans ce cadre-là. On a des joueuses qui viennent de la formation et qui complètent des recrutements ambitieux. La difficulté est de combiner la jeunesse et la recherche des titres. C’est notre objectif. On veut conquérir un 15ème titre de champion. Je remercie Jean-Luc car ce sont des périodes jamais faciles pour le coach et les dirigeants. Il n’a pas été mis à pied, on a trouvé la solution d’un commun accord. Il a gagné des titres avec nous… On a une jeune génération qui arrive. On doit amener ces joueuses au niveau. Il n’y a pas de changement dans le staff. Il y a la promotion de Camille Abily comme adjointe numéro 1. On fera un point à la fin de la saison pour la suite. Nos ambitions sont intactes. »

 

ponsot conf