Féminines / OL - PSG

Jean-Luc Vasseur : « On est condamnés à garder nos standards »

Publié le 17 avril 2021 à 12:23:00
Jean-Luc Vasseur : « On est condamnés à garder nos standards »
Le coach lyonnais, Jean-Luc Vasseur, s'est exprimé à la veille du match retour de 1/4 de finale de Women's Champions League face au PSG. L'intégralité de la conférence de presse est à retrouver sur OLPlay.

Le retour à la compétition après les cas de covid

« On a eu cet épisode covid, c’est derrière nous. Il faut faire de ce problème une force. J’attends de la fraîcheur, de l’enthousiasme pour ce genre de matches. On a respecté les périodes d’isolement. On a pu s’entraîner ensemble ces derniers jours. On a respecté les délais de reprise. C’est compliqué de remettre la machine en route. Mais selon les tests, les filles n’ont pas été trop impactées. C’est une difficulté, on fait avec. Il y a des absences de longue durée aussi. On est condamnées à garder nos standards. »

 

Un immense défi

« Je ne sais pas si c’est mon défi. On doit être capable de le faire pour l’OL. Cela fait un an qu’on est privés d’Ada Hegerberg et Griedge Mbock, et on est toujours aussi compétitifs. On se doit d'être encore là. A moi de trouver la formule avec mon staff. On doit durer. On est toujours décriés. Tous pensent qu’on est à prendre. On les laisse penser ce qu’ils veulent. On va chercher des ressources inimaginables. Pour l’instant, les joueuses répondent. »

 

La rivalité avec le PSG

« Un match contre le PSG n’a jamais été facile. Les scores sont toujours très étriqués. Les adversaires pensent ce qu’ils veulent. On est sur nos rails et on ne veut pas en changer. 1-0 n’est pas suffisant. Il ne faut pas s’accrocher à ce score. On ne sait pas calculer. On aura à cœur de faire quelque chose et de gagner ce match. On sait que c’est un club rival depuis des années. On veut rester devant elles en termes de trophée. Il y a des éléments d’amélioration par rapport au match aller. On est optimistes, volontaires. On vendra chèrement notre peau. »

 

L’expérience des grands rendez-vous

« Mes joueuses ont de l’expérience, elles n’ont pas peur de leur football. Elles savent ce que vaut un match de Champions League. On va tout faire demain pour passer. C’est un des sports avec le plus d’inconnus. On prend en considération tous les paramètres. A nous de trouver une équipe compétitive pour demain. Il faut aller chercher les ressources qui nous restent. On doit encore rebondir pour réponse au challenge, on sait que ce sera compliqué. La gestion des émotions sera très importante. »

 

5 changements en UWCL

« L’UEFA a fait des choses dans ce sens. C’est super. J’aurais bien aimé avoir la VAR aussi. La FFF n’a pas bougé sur le sujet des cinq changements, c’est dommage. Cela nous aurait permis de faire plus de changements. On a un parcours avec handicap, on fait avec. »

 

Sur le même thème