Masculins / Lens - OL

Rudi Garcia : « On est plus motivés que jamais »

Publié le 01 avril 2021 à 12:47:02
Rudi Garcia : « On est plus motivés que jamais »
Le coach lyonnais, Rudi Garcia, s'est présenté dans la salle de presse du Groupama OL Training Center pour évoquer le déplacement à Lens samedi soir. La conférence est à retrouver en intégralité sur OLPlay.

Point santé

« On n’aura ni Djamel Benlmari, qui est revenu blessé de sélection, ni Houssem Aouar. On ne prendra pas de risque avec ce dernier. C’est musculaire. On attend d’en savoir plus avec les examens. »

 

La trêve internationale

« On a eu quand même 6 ou 7 joueurs de partis. Léo Dubois est rentré tard dans la nuit. On ne pourra travailler avec tout le groupe que demain. Ni les Américains, ni une partie des Africains ne sont partis. On a pu travailler différemment et c’est tant mieux. La première semaine a été basée sur une continuité athlétique. Toute notre énergie va être concentrée sur l’objectif de mieux finir la saison. On a ensuite travaillé plus normalement comme une préparation de match. Tout le monde va être concerné. Il y a eu une belle débauche d’énergie. La semaine a été excellente… Islam Slimani a marqué. Memphis a joué trois matches mais il n’a pas eu une grosse débauche lors du dernier. Après, il faut gérer les voyages ».

 

La défaite contre Paris dans les têtes ?

« On est déçus de notre prestation de la première heure face au PSG. Perdre face une équipe au maximum de ses forces peut arriver. L’odeur des 8 derniers matches est là. Les joueurs sont repartis dans l’intensité. On a envie de finir le mieux possible. On est plus motivés que jamais je pense… Je me serai bien passé de sortir Denayer, Memphis mais ils avaient des matches en sélections qui les attendaient. Je pense qu’ils sont intelligents. Ils le savent. »

 

La lutte en haut

« C’est très important pour nous de gagner avec ce PSG-Lille. C’est primordial. Il faut regarder devant, chasser les deux équipes. Il n’y a plus de relâchement. Le maître mot sera d’en faire plus, jusqu’au bout et dans le même match. On a quelque chose de très grand à jouer cette saison, comme la place en Champions League et la Coupe de France. Je serai très attentif à ce que chacun donne le meilleur de soi-même. Quand un est fatigué, il a tout intérêt à le dire pour se faire remplacer. La décision peut venir du banc de touche. On doit faire appel au groupe. »

 

$name

 

La clé du match face à Lens ?

« C’est nous. On doit développer notre jeu, être plus solide pendant la totalité du match. On a tout intérêt à être complet, rigoureux et continu. On sera déterminé à gagner face à un adversaire de qualité. On joue une équipe compliquée, qui maitrise très bien son système de jeu. C’est une équipe joueuse, agressive. Elle vous empêche de développer du jeu. Elle mérite sa 5ème place. Ils sont plutôt bien en ce moment. »

 

L’expérience pour le sprint

« Mattia De Sciglio et Marcelo sont des joueurs qui ont gagné. C’est important pour finir la saison. Il faut respirer, dormir, manger OL avec objectif victoires. Il faut qu’on soit capable de faire tous un gros effort. Il sera temps après de jouer l’Euro ou de se reposer. Il nous reste un peu moins de deux mois. Il n’y a plus de break. Il faut mordre dedans. Il faut mettre tous les atouts de notre côté, au regard aussi de ce qu’il se passe avec l’équipe féminine. On doit préserver notre bulle pour avoir toutes nos forces. Cela aussi peut jouer. On ne doit pas perdre de joueurs pour raison sanitaire. L’ambiance dans le groupe est très importante. Les joueurs tirent tous dans le même sens, c’est bien. Le groupe vit bien. Il faut saisir ces moments. Cela doit être une force supplémentaire. »

 

L’axe Marcelo-Denayer

« Marcelo est l’un des piliers de cette équipe. Il est expérimenté. J’avais demandé aux dirigeants de pouvoir compter sur lui à l’avenir. C’est compliqué de trouver un joueur de cette qualité. Sa prolongation est une très bonne nouvelle. Il a encore quelques années devant lui. Il est un équipier modèle. Il a le sens de l’équipe dans le sang. Jason Denayer est aussi un joueur important. On veut développer aussi Diomande. Benlamri est venu nous renforcer et Andersen est sous contrat. »

 

La visite du président aux joueurs

« On discute beaucoup avec lui. Il a une expérience incroyable en termes de management. Quand il parle, c’est toujours utile. Il est précis, concis. Il est premier dans les classements des présidents. C’est la reconnaissance de quelqu’un de brillant, de talentueux. Il a vécu des moments importants avec le club et il est capable de le transmettre aux joueurs. »

 

Sur le même thème