Féminines / Dijon - OL

Après Dijon – OL : Soir de grandes premières !

Publié le 28 mars 2021 à 14:26:58
Après Dijon – OL : Soir de grandes premières !
A leur façon, Catarina Macario, Melvine Malard et la jeune Inès Benyahia se sont mises en évidence lors de la belle victoire sur le terrain de Dijon samedi soir.

Catarina Macario, compteur ouvert

Il ne lui manquait plus que cela. Déjà bien intégrée dans la rotation depuis son arrivée à l’image de sa titularisation en Women’s Champions League face à Brondby, Catarina Macario a fêté de la plus belle des manières sa première titularisation en D1 Arkema. La recrue américaine a profité du déplacement à Dijon pour ouvrir son compteur-buts avec l’OL. Une nouvelle fois très remuante sur le front de l’attaque, elle a parfaitement conclu, avec son pied gauche et beaucoup de précision, une belle action collective, sans laisser la moindre chance à son adversaire de la priver de la première de ses nombreuses réalisations on l’espère.

Je suis très heureuse. C’est très spécial pour moi. Je suis contente d’avoir pu aider l’équipe. J’attendais ce premier but depuis quelques matches. Je suis heureuse ici, je continue d’apprendre chaque jour.

 

 

 

Melvine Malard passe en mode D1 Arkema

Elle ne fait rien comme les autres. Alors qu’elle a déjà été ultra-décisive pour son équipe sur la grande scène européenne avec quatre buts en seulement quatre apparitions, Melvine Malard n’avait pas encore connu la même joie en championnat. Mais la très jeune attaquante 20 ans n’a pas attendu bien longtemps pour remettre les pendules à l’heure. Titulaire face à Dijon, la Réunionnaise a fait parler sa vitesse, sa technique et son sens du but aiguisé en toute fin de match pour mener jusqu’au bout un contre express. Un premier but en D1 Arkema forcément de bon augure pour la suite avec les grandes échéances qui s’annoncent.

Je suis contente. Ce but me fait du bien. J’espère que ce n’est pas le dernier. L’équipe et le coach ont confiance en moi. J’ai aussi confiance en moi. Je travaille dur comme toutes les filles. C’est très bien pour moi et pour l’équipe.

 

 

 

Inès Benyahia, à quelques centimètres d’un baptême rêvé

10 minutes lui auront suffi pour montrer un échantillon très prometteur de son talent. Habituée à briller avec les équipes de jeunes à l’OL ou en sélection, Inès Benyahia, 18 ans et un jour, a eu sa première chance pour se mettre en valeur au plus haut-niveau. Et elle n’a pas manqué cette occasion. Entrée en jeu à la 80ème minute au milieu de terrain, celle qui est arrivée à l’OL en 2018 en provenance de Montpellier est restée simple, efficace, clairvoyante malgré le contexte, à l’image d’une superbe ouverture en profondeur. Son baptême aurait même pu être parfait mais le poteau la privait de son cadeau d’anniversaire. Ce ne devrait être que partie remise pour ce grand espoir du club.

Je suis très heureuse d’avoir fait mes premiers en équipe première. C’est un beau cadeau pour mes 18 ans. Je ne m’y attendais pas trop mais je suis très contente. J’étais un peu stressée au début. Je veux continuer sur ma lancée.

 

Sur le même thème