OLTV / OLTV

OLTV : Les meilleurs moments de Mathieu Bodmer dans OLNS

Publié le 16 mars 2021 à 19:00:00
OLTV : Les meilleurs moments de Mathieu Bodmer dans OLNS
L'ancien lyonnais Mathieu Bodmer était l'invité de Barth ce mardi dans OL Night System. Vous pouvez retrouvez l'intégralité de l'émission sur OLPlay.

Le match face au PSG

« C’est un match important, 2 concurrents directs qui se rencontrent. On a vu ce week-end que c’était compliqué pour tout le monde, on se rapproche du sprint final donc les confrontations directes sont très importantes. Ça va être important mentalement, si Lyon gagne à Paris et Lille aussi, ils les mettraient à 6 points. Le PSG a une équipe pas au complet, ils auront joué en coupe le mercredi et ils ont un calendrier compliqué. Ces derniers temps j’ai envie de dire que Lyon est favori, au match aller ils les ont fait déjouer. Sur la forme du championnat mon favori c’est Lyon. »

 

La saison de l’OL

« Le point fort c’est l’abnégation. J’ai encore vu Memphis Depay se battre jusqu’à la dernière minute sur chaque ballon. C’est le capitaine, il est en fin de contrat, tout le monde parle de son avenir. Tous les joueurs devraient prendre exemple sur lui. Ils ont un mental, ils ne lâchent rien, ils sont allés chercher un point à Reims ce qui n’était pas évident. On ne peut pas gagner tous les matchs mais ils ne lâchent rien. »

 

Bilan de son passage dans les 2 clubs

« Les 2 clubs m’ont énormément marqué. L’OL c’est le club qui m’a permis de gagner des titres, de découvrir le très haut niveau en allant en demi-finale de Ligue des Champions, d’aller en équipe de France A’. Lyon c’était un des plus grands clubs d’Europe, c’était compliqué de refuser à l’époque. Paris c’est le club de mon cœur, c’est un club un peu à part. C’était compliqué pour moi de refuser pour des raisons personnelles. J’ai joué dans beaucoup de clubs, dans chacun j’ai une histoire personnelle différente. »

 

Son apport associatif pendant le confinement

« Pendant le premier confinement des discours m’ont beaucoup perturbé, à Amiens ça a été chômage technique pour tout le monde pour que ça arrange le club. On me demandait si c’était compliqué, alors qu’avec mon chômage partiel, je touche 95% de plus que les français. Pendant le premier confinement je me souviens d’une dame qui n’avait pas de chauffage et pas de télé pour ses enfants, elle ne savait pas comment gérer pour les 2 mois. Avec l’association on a trouvé des fonds pour les aider, elle a pu acheter un chauffage d’appoint et une télé. Des gens m’ont appelé pendant cette période parce qu’ils ne pouvaient pas payer les couches de leurs enfants, Alors que nous on touche 75% de nos salaires, on n’a pas ces problèmes. Des joueurs d’autres clubs sont venus nous aider, ils ont donné des sommes importantes. Si chacun donne 5 ou 10€, bout à bout on peut aider beaucoup de gens. »

 

 

 

 

 

 

OLPLAY2