Masculins / Reims - OL

Rudi Garcia : « On est chasseurs, on regarde devant »

Publié le 10 mars 2021 à 13:20:00
Rudi Garcia : « On est chasseurs, on regarde devant »
Rudi Garcia s'est présenté en conférence de presse à deux jours du déplacement de l'OL sur la pelouse de Reims. L'intégralité de ce moment est à retrouver sur OLPlay.

Point santé

« Kadewere est de retour. On devrait avoir tout le monde. »

 

Un an après l’arrêt du championnat

« J’espère que dans un an on jouera devant 60 000 spectateurs. La France a été le seul pays à faire l’erreur d’arrêter son championnat. »

 

Le match contre Reims

« Notre objectif est d’être premier vendredi soir en attendant les résultats des autres. Ce match est très important car on rentre dans la période des confrontations directes. On doit faire notre maximum pour gagner à Reims. On pourra prendre des points sur les autres. Le discours du coach est de penser à Reims et rien d’autre. Cela ne sert à rien de se projeter sur les autres matches. Je ne veux entendre plus que Reims et non plus les sélections. On veut continuer à gagner pour rester sur le podium. On est chasseurs, on regarde devant. »

 

Le sprint

« La dynamique est importante pour soi mais aussi pour ce qu’on dégage vis-à-vis des autres. Toute série a une fin. »

 

Le calendrier avec la Coupe de France

« Je n’ai pas regardé le calendrier des tours suivants. Il faut respecter le tirage avec le Red Star qui vient d’éliminer une Ligue 1. Il faut se qualifier et on verra le calendrier plus tard. Tout cela doit sortir des esprits pour ne se concentrer que sur la Ligue 1 pour le moment. »

 

Houssem Aouar

« C’est un joueur important pour le groupe. Il a des caractéristiques différentes des autres. Il est complémentaire. On a des statistiques en interne et on échange de temps en temps à ce sujet. On avait fait un point juste avant ses deux buts. On avait vu que son pourcentage de réussite était anormalement bas donc il ne pouvait que marquer et cela a été dans le bon sens. »

 

Les sélections

« On est dans une période particulière, sans supporters, où on ne sait pas qui pourra partir en sélection. On espère que nos joueurs pourront défendre leur sélection mais s’ils doivent manquer contre Lens... On cherche aussi à défendre les intérêts de l’OL. J’espère que cela va se régler en France. Ils ont trois matches officiels au lieu de deux. Le calendrier est déjà compliqué. Quand ils rentrent, ils doivent pouvoir jouer avec nous. Dans le monde sportif professionnel, on doit être une des populations les plus testées, c’est au minimum deux fois par semaine... Les joueurs sont des garçons intelligents. Je comprends les sélectionneurs et je pense qu’ils comprennent les entraîneurs de club. Tout le monde est dans la compréhension. Si on pouvait ne pas choisir, ce serait le mieux. Espérons qu’on ait des dispositions qui protègent les uns et les autres. Il y a moyen de ne léser personne. »

 

Sur le même thème