Masculins / 

Maxence Caqueret, jeune et ambitieux

Publié le 08 mars 2021 à 12:00:00
Maxence Caqueret, jeune et ambitieux
Pour sa deuxième saison dans le groupe professionnel et Maxence Caqueret poursuit sa progression sans faire de bruit, et ce, malgré une concurrence plus forte que jamais dans l’entrejeu lyonnais.

Il vient de fêter ses 21 ans il y a quelques semaines, pourtant sa maturité sur le terrain pourrait faire croire qu’il a déjà plusieurs années chez les professionnels dans les jambes. Révélé au grand public lors du Final 8 de la Champions League où il a illuminé le milieu de terrain aux côtés d’Aouar et de Bruno Guimaraes, Maxence Caqueret a pourtant dû, presque, repartir de zéro cette année. Avec le retour en forme de Thiago Mendes et l’arrivée de Lucas Paqueta, les cartes ont été redistribuées. Pourtant le Gone ne s’est pas laissé impressionner. Il a d’ailleurs été titularisé lors des premières rencontres du championnat. Stoppé dans son élan après avoir contracté la Covid en début de saison, le natif de Vénissieux a alors mis un peu de temps à se remettre pleinement de ce virus, mais il a toujours gardé ses objectifs en vue et placé l’intérêt collectif au-dessus du sien. S’il ne cache pas qu’il aimerait jouer tous les matches, il sait aussi que la concurrence est le moteur de cette équipe et pousse tout le monde à être le meilleur possible.

 

$name

Avec 21 matches disputés cette saison, dont 12 en tant que titulaire, il a déjà dépassé son total de la saison passée et il devrait encore l’améliorer un petit peu d’ici la fin de cet exercice. Malgré l’absence de coupe d’Europe et par conséquent, un turnover, moins poussé que lorsque que le club est amené à disputer plus de 50 matches dans la saison, le numéro 25, grâce à ses qualités et son mental s’est fait sa place dans le groupe. Parmi ses faits d’armes, ses deux titularisations lors des derbies, des matches qui lui tiennent particulièrement à cœur, lui qui fût capitaine dans les différentes catégories d’âge au centre de formation.

$name

Clinique dans la récupération et la transmission du ballon, il lui manque encore ce brin de réussite pour marquer ou faire des passes décisives, il compense alors cela par une activité incessante de la première à la dernière minute, et malgré un physique que certains pourraient considérer comme trop fragile pour un milieu de terrain, le Lyonnais a prouvé que son sens du placement, mais aussi son intensité n’avaient rien à envier à ses aînés.

 

De plus, dans une équipe avec autant de talent offensif, il n’est pas forcément aisé de se retrouver dans la zone de vérité, alors que ses partenaires du milieu, Paqueta ou Aouar sont plus souvent dans les 30 derniers mètres adverses. Malgré ce manque de réussite personnelle, le collectif lyonnais est lui bien en réussite et est l’un des plus efficaces de la Ligue 1.

$name

Enfant du club et de la ville, Maxence Caqueret veut désormais soulever un trophée avec l’OL, après en avoir déjà touché deux du bout des doigts l’an passé, à la suite des échecs malheureux en finale de la Coupe de la Ligue puis en demi-finale de la Ligue des Champions. Pour cela, il faudra qu’il maintienne le niveau affiché depuis ses débuts. Mais la régularité et lui semble ne faire qu’un depuis maintenant quelques matches. Et alors que toutes les prochaines rencontres seront plus importantes que les précédentes, dans ce championnat plus qu’indécis, le milieu espère être au rendez-vous de ces échéances pour, déjà, réaliser son rêve à l’OL, à savoir remporter un trophée et ainsi se donner la possibilité de rêver encore plus grand pour les prochaines années.