Féminines / OL - Brondby

OL – Brøndby : Une classe d’écart

Publié le 02 mars 2021 à 10:30:00
OL – Brøndby : Une classe d’écart
5 ans après leur première confrontation, l’OL et Brøndby se retrouvaient à nouveau en Ligue des Champions.

En 2007, l’OL disputait la première campagne européenne de son histoire. 5 ans plus tard il compte déjà 3 finales et a remporté sa première Ligue des Champions l’année précédente, en 2011. Dans ce nouveau format de la compétition, les Lyonnaises font leur entrée au stade des 1/16 de finale. Après les deux premiers tours, elles ont déjà inscrit 24 buts pour 0 encaissé, et arrivent donc en 1/4 face à Brøndby avec le statut de favorites. Ce statut, les filles de Patrice Lair l’assumeront à merveille puisque face aux Danoises, elles réalisent deux nouvelles démonstrations.

 

La première se déroule au Stade de Gerland là, où en 2007, les Lyonnaises jouaient devant moins de 1000 personnes, les voilà cette fois-ci sous les yeux de quasiment 10 000 supporters venus les encourager. Pour ce match aller, l’OL démarre fort et ouvre le score à la huitième minute par Camille Abily, avant que Sonia Bompastor, Dickenmann puis Louisa Necib ne viennent alourdir le score pour permettre aux Lyonnaises de prendre un avantage, presque décisif, avant le match retour au Danemark.

 

$name

Une semaine plus tard, l’OL se déplace donc au Danemark et inflige le même tarif à leurs adversaires : 4-0. Cette fois les bourreaux s’appellent Abily, Thomis et Le Sommer, qui s’offre un doublé. Grâce à cette nouvelle victoire, le club de Jean-Michel Aulas s’envole vers les 1/2 sans avoir encaissé un but. A l’arrivée, il remporte sa deuxième Ligue des Champions consécutive avec un bilan monstrueux de 39 buts inscrits pour un seul encaissé en 9 matches dans la compétition.

Sur le même thème