Masculins / OL Night System

OLTV : Les meilleurs moments de Claude Fichaux dans OLNS

Publié le 11 février 2021 à 19:30:00
OLTV : Les meilleurs moments de Claude Fichaux dans OLNS
Adjoint de Rudi Garcia, Claude Fichaux était l'invité de Barth ce jeudi dans OL Night System. L'émission est à retrouver en intégralité sur OLTV et OLPlay.

La course au titre à 4

C’est passionnant et stressant, on sait que plus on avance, plus ça décroche vers l’arrière. Le 5ème est très décroché. C’est stressant mais du bon stress, ce n’est pas arrivé depuis longtemps. Le PSG est ultra dominateur, ces dernières années dès le mois de février c’était déjà plié. Là c’est très passionnant entre 4 équipes, c’est un peu le cas à l’étranger ou les cadors sont un peu moins présents. Certains vont se dire que ça se jouera lors des confrontations directes, ou qu’il vaut mieux perdre certains matchs et enchainer pour le reste. Le président a dit que si on gagnait tous les matchs on serait champion, c’est assez simple et juste.

 

Sa relation avec Rudi Garcia

On a surtout une grosse amitié professionnelle, plus qu’une amitié tout court. On ne passe pas nos vacances ensemble, mais on passe beaucoup de temps ensemble, voir plus qu’avec nos familles. Ça fait longtemps qu’on se connait donc je sens les choses, je sais les moments où je peux aller le voir. Après les matchs, quand il est plus détendu il est plus réceptif. C’est un grand entraineur. Plutôt que déléguer à ses adjoints je préfère le terme d’associé. Il ne fait rien sans associer ses partenaires. Je suis quelqu’un d’assez effacé et je pense que les entraineurs sont faits pour le public. Il faut savoir où on se sent le mieux et où je suis plus productif. Je suis épanoui dans mon rôle d’adjoint. Rudi est un entraineur qui associe ses décisions, tous les membres du staff donnent leur avis pour la composition mais c’est lui avec sa sensibilité qui prendra la décision finale.

 

L'intégration et la gestion des jeunes

En la matière l’OL est un précurseur de la formation française, des choses sont faites en amont dans la transition vers l’équipe type. Le premier mérite en revient aux jeunes, qui ont cette qualité pour rejoindre l’équipe pro. C’est eux qui sont allés chercher leurs places chez les pro. Je suis uniquement là pour les accompagner quand ils sont chez les pros, en concertation avec Gueïda Fofana et Jean-François Vulliez. C’est Rudi qui prend la décision finale pour que les jeunes jouent avec les pros, il faut jouer des coudes pour s’imposer et ce n’est pas simple. Le challenge est encore plus compliqué à l’OL qui forme des jeunes niveau Champions League. A partir du moment où ils sont chez les pros, il n’y a aucun problème. Ils sont respectueux et travaillent, le travail a été fait en amont sur l’éducation. Les jeunes qui intègrent le groupe pro ont des entrainements supplémentaires car ils ne sont pas encore formés, ils ont encore des manques et on veut les combler.

 

Le manque des supporters dans les stades

Aujourd’hui on a malheureusement plus cette relation avec nos supporters depuis 1 an… Qu’est-ce qu’il y a de plus beau que de voit un joueur célébrer son but devant les supporters qui scandent son nom ? Qu’est-ce qu’il y a de plus beau quand un joueur après un doublé sort et 50 000 personnes l’applaudissent ? ce sont des émotions fortes qui nous manquent et dont on a besoin.

 

 

 

 

 

OLPLAY2