Masculins / OL - Ajaccio

OL – Ajaccio : retour sur le parcours en Coupe de France la saison passée

Publié le 08 février 2021 à 08:30:00
OL – Ajaccio : retour sur le parcours en Coupe de France la saison passée
A l’approche de l’entrée en lice dans cette édition 2021 de la Coupe de France, nous vous proposons de revenir sur le parcours des Gones en 2020, des 32ème de finale jusqu’au dernier carré de la compétition.

1/32 de finale : Bourg-en-Bresse – OL

Pour son premier match l’OL se déplace chez un voisin, pensionnaire de National. Rudi Garcia, qui ne veut pas d’une mauvaise surprise, envoie l’équipe-type au Stade Marcel Verchere. Après un doublé de Moussa Dembélé en première mi-temps, les Lyonnais se lâchent complètement lors du deuxième acte. Terrier puis Cornet portent le score à 4-0 avant que les Gones du centre de formation se mettent en évidence. En à peine 10 minutes, Caqueret, Aouar et Cherki inscrivent 3 nouveaux buts. Score final 7-0 pour une soirée mémorable, notamment pour Maxence Caqueret et Ryan Cherki qui ouvrent leur compteur but sous le maillot de l’OL.

 

1/16 de finale : Nantes – OL

Nouveau déplacement pour l’OL qui affronte Nantes. Cette fois, l’entraîneur opte pour une équipe plus remaniée, puisque que Tete, Jean Lucas et Cherki notamment sont titulaires. Il ne faudra que 10 minutes au Gone de 16 ans pour bluffer tout le monde et inscrire un doublé. Malgré la réduction de l’écart nantaise, Cherki, encore lui, sert Terrier pour donner deux buts d’avance à l’OL à la mi-temps. Le show Cherki se poursuit dans le deuxième acte : il obtient un pénalty, manqué par Dembélé, avant de servir le même Dembélé dans la suite de l’action pour s’offrir un doublé de passes décisives. Malgré les deux buts inscrits par Nantes en fin de rencontre, l’OL s’impose 4-3 pendant que Cherki expose son talent aux yeux de la France.

 

$name

 

1/8 de finale : Nice – OL

L’Olympique Lyonnais enchaine continue son tour de France et enchaîne un troisième déplacement. Sur la pelouse de Nice, Dembélé ouvre le score et inscrit son quatrième but en 3 matches de Coupe de France. L’OL croit tenir son avantage jusqu’à la fin mais à la 89 ème minute, Ounas trompe Tatarusanu et ramène les deux équipes à hauteur. Alors que la prolongation semble inévitable, Karl Toko Ekambi obtient un pénalty dans toutes les dernières secondes. Houssem Aouar, entré en jeu quelques minutes plus tôt, ne tremble pas et envoie l’OL au tour suivant.

 

1/4 de finale : OL – Marseille

Enfin ! Après 3 rencontres hors de ses bases, l’OL retrouve le Groupama Stadium pour un match de Coupe de France, et un choc entre deux équipes emblématiques de notre pays. Le match tient toutes ses promesses et les deux Olympiques se rendent coup pour coup. A 20 minutes de la fin du match l’OL tient une occasion en or pour ouvrir le score grâce à un pénalty. Malheureusement Dembélé bute sur le portier marseillais et le score en reste là… jusqu’à la 81 ème minute. Après une superbe ouverture de Thiago Mendes, Houssem Aouar est trouvé dans la surface de réparation, il vient fusiller Yohann Pelé et offrir, à nouveau, la qualification à l’OL.

 

$name

 

1/2 finale : OL – PSG

Après l’OM c’est un nouveau gros poisson du championnat qui attend l’OL, en la personne du PSG, finaliste des six dernières éditions pour 5 victoires. Les Lyonnais ouvrent le score dès la 11 ème minute par Terrier mais sont rattrapés 3 minutes plus tard après un but de Mbappé. L’affiche tient toutes ses promesses, les occasions se multiplient mais aucune équipe ne parvient à marquer un second but. Mais alors que l’OL domine son adversaire au retour des vestiaires, Marçal commet l’irréparable et écope d’un second carton jaune pour une main dans la surface, synonyme d’expulsion et de pénalty pour le PSG. Réduits à 10 et menés après la transformation de Neymar, les Lyonnais sont dépassés par la vitesse de Parisiens et encaissent 3 autres buts dans cette dernière demi-heure. Le score est sévère et ne reflète pas la physionomie du match. L’OL quitte donc la compétition aux portes de la Finale non sans avoir fait un parcours remarquable.

 

Sur le même thème
  • Après OL - Ajaccio : Slimani au rendez-vous !
    Masculins / OL - Ajaccio
  • Après OL - Ajaccio : Ça tourne bien !
    Masculins / OL - Ajaccio
  • OL - Ajaccio : Une parenthèse enchantée ! (5-1)
    Masculins / OL - Ajaccio
  • OL - Ajaccio : les réactions d'après-match
    Masculins / OL - Ajaccio
  • Gédéon Kalulu : « Une véritable chance d’avoir été formé à l’OL »
    Masculins / OL - Ajaccio