Féminines / OL - Montpellier

OL - Montpellier : Sakina Karchaoui, l'intégration express

Publié le 05 février 2021 à 06:00:00
OL - Montpellier : Sakina Karchaoui, l'intégration express
Arrivée de Montpellier cet été, Sakina Karchaoui s’est très vite intégrée dans le groupe de Jean-Luc Vasseur et fait même déjà partie des incontournables. A l’occasion de ses retrouvailles avec son ancien club, retour sur ses premiers pas réussis à l’Olympique Lyonnais.

Après 12 ans passés dans son club formateur, Sakina Karchaoui, en fin de contrat, a pris la décision de rejoindre l’Olympique Lyonnais cet été. Dès son arrivée, l’internationale française est rapidement mise dans le bain, non qualifiée pour la finale de la Coupe de France elle participe en revanche au Final 8 de la Ligue des Champions. Elle dispute, 25 minutes en quart de finale, puis 70 en demie, avant de disputer la finale dans son intégralité et de remporter le premier trophée majeur de sa carrière. Depuis elle a été titularisée lors de chaque rencontre de l’Olympique Lyonnais, à l’exception du déplacement sur la pelouse du Paris FC et de deux rencontres en décembre, après qu’elle a contracté une légère blessure.

 

Capable d’évoluer à tous les postes sur le côté gauche, la native de Miramas pourrait déjà faire croire qu’elle fait partie des meubles alors qu’elle a rejoint le club il y a à peine 6 mois. Une intégration évidemment facilitée par le nombre d’internationales françaises présentes dans l’effectif et que Karchaoui côtoie depuis de nombreuses années, mais aussi, tout simplement par le niveau qu’elle affiche depuis sa signature. Ne lui manque qu’une réalisation pour valider ces débuts presque parfaits, et même si elle n’a jamais fait des buts sa spécialité, nul doute qu’elle souhaite rapidement ouvrir son compteur avec sa nouvelle équipe, et pourquoi pas dès samedi face à son ancien club ?

 

$name

 

Sakina Karchaoui sur son intégration : 

C’est vite arrivé, il fallait vite se mettre dans le bain, j’ai intégré le onze de départ rapidement, je connaissais énormément de joueuses via l’Equipe de France et après le football c’est simple (sourire). Mais je suis arrivée sans complexe, jouer cette Ligue des Champions c’était énorme, même sans le public c’était vraiment quelque chose à vivre. Et personnellement, remporter ce premier trophée c’est beau.
En tant que joueuse il faut toujours avoir cette culture de la gagne. Je suis venue ici pour apprendre dans tous les domaines et on veut toujours gagner, avec la manière en plus. Les entraînements ici sont plus intenses, à Montpellier on avait aussi de bonnes structures, mais en arrivant ici on voit tout de suite que c’est un grand club, qui met les moyens pour faire avancer le foot féminin.

Sur le même thème