Masculins / OL - Strasbourg

OL - Strasbourg : 18.10.2020, chronique d’un match aller déclic

Publié le 04 février 2021 à 16:00:00
OL - Strasbourg : 18.10.2020, chronique d’un match aller déclic
Lors d’une après-midi un peu folle d’octobre 2020, les hommes de Rudi Garcia avaient mis fin à l’hémorragie sur le terrain d’une équipe strasbourgeoise d’abord dépassée puis finalement très accrocheuse en seconde période et même menaçante en fin de match. Sans savoir encore que cette victoire 3 à 2 décrochée avec du talent mais aussi beaucoup de mental serait le début d’une remontada impressionnante et d’une série grandiose pour l’OL. Depuis cette prestation, les Lyonnais ne se sont inclinés qu’une seule fois lors des quatre mois de compétitions qui ont suivi, soit 17 matches disputés. Quel déclic !

1’-42’. Première démonstration pour la KTM

Manque de réussite, manque d’efficacité, manque de chance ? Peu importe les explications, l’équipe lyonnaise débarquait à Strasbourg avec une confiance offensive largement entamée. Mais une mi-temps seulement lui aura permis de relancer pour de bon la machine à buts. Entre le premier but de la recrue Tino Kadewere, le doublé de Karl Toko Ekambi qui mettait fin à une disette depuis février et les trois caviars du capitaine Memphis, la connexion « KTM » avait fait des misères ce jour-là. Ce n’était que le début.

 

photo_0017_Strasbourg-OL15

 

44’-55’. Un relâchement qui aurait pu couter cher…

Un début de match canon, une domination dans le jeu, une efficacité redoutable, 3 buts en 41 minutes… tout cela avait finalement failli ne pas suffire. Tout le mieux entrevu durant la première période côté lyonnais avait vacillé en une dizaine de minutes entre la fin du premier acte et le début du second. Malgré le passage aux vestiaires, l’équipe strasbourgeoise avait parfaitement su surfer sur sa dynamique pour tenter de replonger l’OL dans le doute. A 3 à 2 à 35 minutes du coup de sifflet final, la fin de match s’annonçait tendue.

 

photo_0048_Strasbourg-OL55

 

55’-90+4’. Trois points au mental

Les Lyonnais peuvent aussi remercier leur gardien. Même si l’attaque a particulièrement brillé ce jour-là, Anthony Lopes a écœuré les Strasbourgeois, notamment lors d’une fin de match irrespirable. Alors que le dénouement n’a tenu à rien jusqu’au bout, les parades de ce dernier et un mental à toute épreuve ont permis d’arracher de justesse un premier succès depuis la 1ère journée de championnat. Avec la suite des événements que l’on connaît aujourd’hui, l’OL tenait son match déclic, point de départ d’une série impressionnante.

 

photo_0036_Strasbourg-OL67

 

1’-86’. Les débuts prometteurs d’un certain… Paqueta

Ce 18 octobre 2020 restera aussi le jour où l’OL s’est rendu compte qu’il avait probablement fait une très belle affaire lors du mercato. Deux semaines après son arrivée du Milan AC, Lucas Paqueta était lancé pour la première fois sous ses nouvelles couleurs, titulaire à Strasbourg pour remplacer son compatriote brésilien Bruno Guimaraes, suspendu. A l’origine du deuxième but, le milieu de terrain à la technique soyeuse et au physique solide livrait une première prestation prometteuse, apportant quelque chose en plus dans un secteur déjà très fourni.

 

photo_0012_Strasbourg-OL20

 

Sur le même thème