Masculins / ASSE - OL

ASSE - OL : Les Brésiliens et le derby

Publié le 19 janvier 2021 à 16:30:00
ASSE - OL : Les Brésiliens et le derby
Depuis plus de 20 ans l’Olympique Lyonnais a compté dans ses rangs bon nombre de Brésiliens, dimanche ils seront trois à postuler une place, Lucas Paqueta étant suspendu. Avant cette rencontre, nous vous proposons de (re)découvrir quelques-uns de ces Brésiliens qui ont fait l’histoire du derby.

Le premier à disputer un derby : Constantino Pires

Arrivé à Lyon en 1956, il est le premier joueur brésilien de l’histoire du club. Ainsi il devient naturellement le premier brésilien à jouer un derby du côté de l’Olympique Lyonnais. Au total il dispute 92 matches pour 17 buts sous le maillot Lyonnais.

 

Le premier buteur : Sonny Anderson

Il faut ensuite attendre 30 ans pour voir un Brésilien inscrire son nom au tableau d’affichage du derby. Et qui d’autre que Sonny Anderson pour accomplir cela côté lyonnais ? Dès sa première saison SonnyGoal marque le derby de son empreinte. Le 10 novembre 1999 il inscrit le premier but du 83ème derby de l’histoire, son premier à titre personnel. Deux autres buts suivront lors de la saison 2000-2001. La descente de l’ASSE en Ligue 2 à l’issue de cette saison l’empêchera d’accroitre son total.

$name

 

 

Ils jouent leur premier match avec l’OL lors d’un derby : Marcelo Dijian, Claudio Caçapa et Edmilson

Pour ces trois défenseurs l’apprentissage du derby fût rapide. Arrivé des Corinthians quelques mois plus tôt, Marcelo est en octobre 1993 le premier brésilien à porter le maillot Rouge et Bleu depuis Constantino Pires. Le 29 octobre de cette année il dispute son premier match avec les Gones, au Stade de Gerland, contre Saint-Etienne. Avec une victoire à l’arrivée on peut parler de débuts parfaits, pour celui qui fût le précurseur de la « colonie » brésilienne arrivée depuis le début des années 2000.

Lui aussi débarqué du Brésil, pour sa première expérience en Europe, Edmilson découvre les joies du derby en 2000, dès son premier match. Programmé dès la sixième journée du championnat, ce déplacement à Geoffroy-Guichard accouche finalement d'un match nul 2-2, au cours duquel, un autre Brésilien, Sonny Anderson, s'illustre puisqu'il inscrit le premier but de la rencontre.

Signé un an plus tard lors de l’hiver 2001, celui qui est désormais l’un des adjoints de Rudi Garcia a lui aussi connu un baptême du feu remarquable avec l’OL. A 24 ans, Claudio Caçapa, dispute son premier match avec l’OL en Coupe de France, contre Saint-Etienne donc. Titulaire durant les 120 minutes, le défenseur voit finalement son club s’imposer aux tirs au but.

 

Le meilleur buteur : Juninho (5 buts)

Arrivé en 2001 alors que les Verts sont en deuxième division, Juninho doit attendre 2004 pour jouer son premier derby. Mais dès leur premier affrontement il fait comprendre à ses adversaires qu’il ne leur fera aucun cadeau. Le maître à jouer brésilien ouvre le score sur un coup franc qui laisse Janot scotché sur sa ligne, avant d’inscrire un second but, celui de l’égalisation, à quelques minutes de la fin du match. Juni en marquera 3 de plus, dont le dernier sur coup-franc également, pour boucler la boucle. Sur le podium des buteurs suivent Sonny Anderson et Michel Bastos avec 3 buts chacun.

$name

 

Celui qui a disputé le plus de derbies : Cris

Débarqué à l’OL à l’été 2004, Cris devient très rapidement indiscutable dans la charnière centrale. Son surnom de Policier ne sera jamais usurpé et très souvent, le défenseur s’est illustré lors des derbies. Il en disputera au total 13 sous le maillot lyonnais (tous en tant que titulaire) pour un bilan de 11 victoires et 2 matches nuls.

Sur le même thème