Féminines / D1 Arkema

PSG - OL : Rester reines au Parc des Princes (21h sur Canal+)

Publié le 19 novembre 2020 à 06:00:00
PSG - OL : Rester reines au Parc des Princes (21h sur Canal+)
L'OL se déplace sur le terrain du PSG, vendredi (21h), dans le choc au sommet de la 9ème journée de D1 Arkema.

Le Parc des Princes sonnera creux ce soir mais il y fort à parier que cela ne freinera pas les ardeurs des Lyonnaises et des Parisiennes sur le terrain. Car ces duels féminins entre l'OL et le PSG sont devenus épiques ces dernières années.

Si les chasseuses de la capitale sont parvenues à repousser les lionnes de leur territoire à deux reprises en Coupe de France (1/2 finale 2009-2010 et finale 2017-2018) et une fois en Champions League (1/8 de finale 2014-2015), les reines lyonnaises n'ont jamais été découronnées en championnat depuis leur premier titre remporté en 2006-2007. Et ce, malgré deux victoires parisiennes en 2013-2014 et 2016-2017.

Les trophées de chasse se font plus rare dans la vitrine du PSG (2) qu'à OL Le Musée (31) mais cela ne veut pas pour autant dire que les combats ne sont pas acharnés. En atteste la dernière 1/2 finale européenne arrachée du bout de la tête rageuse de Wendie Renard (1-0), fin août. Le symbole d'un OL qui ne lâche rien face à son meilleur ennemi, malgré une agressivité parfois excessive.

Il faut aussi se souvenir qu'en championnat, les affrontements ont quand même parfois été beaux à voir dans le jeu. Le dernier succès lyonnais dans la compétition (1-0), il y a presque un an jour pour jour, dans un Groupama Stadium à l'affluence record (30 661 spectateurs), avait conclu une soirée plaisante au cours de laquelle les deux formations s'étaient procurées de nombreuses occasions.

Le premier affrontement entre le PSG et l'OL au Parc des Princes s'était soldé par une victoire lyonnaise 1-0 sur un but de la reine de Suède Lotta Schelin, lors d'une 1/2 finale retour de Champions League 2015-2016 sans véritable enjeu puisque les Lyonnaises l'avaient emporté 7-0 à l'aller. Ce soir, une victoire permettrait aux joueuses de Jean-Luc Vasseur de compter 5 points d'avance sur leur principal concurrent au titre, et de s'accrocher un plus à leur couronne.

Sur le même thème