Masculins / Angers - OL

Marcelo : « la réconciliation avec les supporters a été cruciale dans ma progression »

Publié le 21 novembre 2020 à 15:00:00
Marcelo : « la réconciliation avec les supporters a été cruciale dans ma progression »
Malheureusement privé du derby à cause d'une suspension, Marcelo fera son retour ce dimanche face à Angers. L’occasion pour lui de faire un premier bilan sur cette saison mais aussi de se livrer sur sa vie personnelle. L’intégralité de cet entretien est à retrouver sur OL Play.

« Marcelo, as-tu digéré ta suspension pour le derby ?

C’était très dur à vivre. C’était difficile de regarder le match. On a fait un bon match. Tout n’a pas été parfait. Je l’ai regardé chez moi avec ma famille. J’étais très nerveux car l’ASSE a marqué le premier but. J’avais confiance en les joueurs. Je reviens avec mes amis pour le match face à Angers. J’espère qu’on va gagner pour continuer une bonne série. La victoire dans le derby était très importante. Il faut continuer comme cela, c’est important.

 

Qu’est-ce qui a changé par rapport au début de saison plus compliqué ?

On se connaît davantage. Les joueurs sont habitués à jouer ensemble. On a progressé, aussi bien défensivement qu’offensivement. On marque plus de buts à l’image de Tino Kadewere, Karl Toko Ekambi, Memphis. Il faut gagner les prochains matches face à Angers, Reims, Metz. Si on le fait, on sera proche du podium. C’est difficile de jouer ce genre d’équipe qui se donne à 300% face à l’OL. J’espère que tout se passera bien.

 

marcelo entrainement

 

Tu es un des joueurs les plus utilisés par Rudi Garcia. A-t-on retrouvé le patron Marcelo ?

On ne peut pas jouer bien tout le temps pendant 15 ans. Je me sens bien dans le club, dans la ville et avec mes coéquipiers. Je pense que la réconciliation avec les supporters a été cruciale dans ma progression. Je suis content de cela. On regarde devant désormais.

 

Est-ce que tu t’imaginais vivre une telle carrière lorsque tu étais jeune au Brésil ?

Non. Cela fait 15 ans que je suis parti du Brésil. J’ai appris beaucoup de choses. Je parle cinq langues, je me suis fait beaucoup d’amis. J’ai joué près de 500 matches. C’est un bonheur de jouer au football. C’est magnifique de vivre de telles expériences.

 

 

Pourquoi suivre des cours d’économie et de finances depuis plusieurs années ?

C’est très important pour un joueur de savoir avec qui il peut travailler. C’est comme une entreprise. Je lis beaucoup de livres, c’est une passion. Je suis aussi allé à Chicago et à Genève pour suivre des formations. J’espère que j’aurai bientôt mon diplôme pour la suite de ma carrière.

 

Quelle est l’importance aussi de la religion dans ta carrière de footballeur ?

Il y a deux choses importantes qui ne se voient pas mais avec lesquelles tu vis : la peur et la foi. Si tu donnes beaucoup d’énergie pour ta peur, cela ne marche pas. Mais si tu en donnes beaucoup pour ta foi, tu vas toujours penser positif. »

 

 

 

 

 

OLPLAY2

 

 

 

 

Sur le même thème