OLTV / OLTV

OLTV : Les meilleurs moments de Laurent Paganelli dans OLNS

Publié le 19 novembre 2020 à 19:15:00
OLTV : Les meilleurs moments de Laurent Paganelli dans OLNS
Laurent Paganelli, homme de terrain et consultant sur Canal + était l'invité d'OL Night System ce jeudi. L'émission est à retrouver en intégralité sur OLTV et OLPlay.

Sa passion du football

Le football appartenait aux footballeurs et aux passionnés, à la rue et aux gens de quartier qui pratiquaient ça. Il a été récupéré par les riches, il y a eu une évolution mais on a quitté l’émotion. Alors que pour moi le football c’est l’émotion ou la passion. J’ai commencé ma carrière je ne devais rien à personne. La réussite ce n’est pas gagner de l’argent, c’est aller au bout de ce que l’on aime. Faire ce qu’on aime avec des personnes qui te poussent et t’encouragent. J’ai vécu comme ça durant ma carrière mais les gens ne l’ont pas compris. Pourquoi on n’a pas accepté que j’étais comme ça ? Le vrai football que j’ai aimé et que j’aimerais toujours c’est celui que j’ai connu dans la cour de récréation. Avec les footballeurs, faut parler que de foot le reste on s’en fiche. La passion on l’a tous et faut pas qu’on l’oublie.

 

Son premier match

L’arbitre s’était claqué, il fallait aller chercher un nouvel arbitre. Pendant une demi-heure j’ai dû combler parce qu’il n’y avait pas de retour plateau. Il a fallu que je fasse un peu de la radio à la télé. C’était ma première à Canal et c’est celle qui m’a fait rester parce qu’il y a eu ça. Le personnage s’est construit ce jour-là, je me suis rendu compte que les gens avaient aimé ça et surtout mes patrons avaient aimé ça. Comme ils mettaient souvent des anciens footballeurs en bord de terrain, avoir quelqu’un qui prend l’instant présent et l’authenticité ça leur a plu.

 

 

Son travail en bord de terrain

Pour moi le terrain c’est le métier le plus difficile, on est confrontés aux joueurs et à leurs caractères. On travaille sans filet, on ne se rend pas compte mais c’est très difficile. Quand on débriefe en plateau c’est plus facile. J’ai eu des propositions de plusieurs chaînes, j’ai rencontré les gens mais je suis très fidèle à la chaîne qui est venu me chercher à un moment où j’étais en galère. Canal+ c’est ma famille, ils m’ont rendu service et je peux vivre de ma passion, je ne me vois pas aller ailleurs. Il y a 2 façons de voir les choses, soit on apprend sur le tas ou tu apprends ton métier. Moi je ne suis pas journaliste, je veux bien faire ce que je sais faire et ce n’est pas grand-chose. Mais surtout savoir que c’est de la passion, du travail et écouter les autres pour progresser. Si on a envie on y arrive.

p style="color: #444444; background-color: #ffffff; margin: 5px 0px; padding: 0px; border: 0px; text-align: center;">

 

 

 

OLPLAY2