Féminines / PSG - OL

Farid Benstiti : « Il y aura une intensité de finale de Champions League »

Publié le 18 novembre 2020 à 08:00:00
Farid Benstiti : « Il y aura une intensité de finale de Champions League »
À quelques jours du choc de la D1 Arkema entre le PSG et l’OL, Farid Benstiti était de passage dans la région lyonnaise pour assister au match face à Soyaux. Celui qui a entraîné les deux clubs en a profité pour évoquer ce rendez-vous mais aussi faire un bilan de sa nouvelle aventure avec OL Reign aux États-Unis.

« Farid, vous avez assisté au dernier match face à Soyaux. Quelle analyse faites-vous de cette rencontre ?

Il n’y aucune surprise sur le résultat. L’OL a fait la différence sur ses accélérations. Soyaux était bien organisé, ne défendait pas trop mal mais les joueuses font la différence. Elles ont commencé doucement, mais elles accélèrent à un moment donné. Soyaux n’a jamais refusé le jeu, ce n’était pas désagréable à voir.

 

Comment imaginez-vous le choc entre vos deux anciens clubs, le PSG et l’OL ?

Ce sera un tout autre match. Ce sont deux équipes qui forment le haut du tableau sans aucune surprise. L’OL va être du niveau de la Champions League et le PSG le sera surement aussi. Il y a une ossature à l’OL, que j’ai connue très jeune et qui est toujours aussi forte. La différence se fera sur les individualités je pense. Il faut aussi compter sur Wendie Renard pour les coups de pied arrêtés. Il y aura sûrement une intensité de finale de Champions League. 

 

Farid Benstiti

 

Comment se déroule cette nouvelle aventure aux États-Unis avec OL Reign ?

C’est une expérience très excitante. On est toujours surpris par la joie et la volonté des joueuses américaines. Ce sont de vraies professionnelles. Tout se passe très bien avec elles. La difficulté a été dans mon installation aux États-Unis, au fait que ma famille n’a pas pu me rejoindre et donc au covid. Cela a été exceptionnellement difficile pendant six mois. Le club m’a mis dans de très bonnes conditions. L’OL est toujours présent. C’est un club très familial. Tout se passe bien. La saison a été coupée à plusieurs reprises, donc c’était compliqué d’avoir une continuité dans les résultats. Certaines joueuses ont eu très peu de temps de jeu en début de saison. On était bien lors des deux derniers matches mais la saison s’est arrêtée. Tout est à refaire. »

 

Sur le même thème