Club / 

Métropole de Lyon : tout savoir sur le projet de salle Aréna de l’OL

Publié le 26 octobre 2020 à 18:00:00
Métropole de Lyon : tout savoir sur le projet de salle Aréna de l’OL
Alors que la concertation publique autour du projet Aréna de l’Olympique Lyonnais s’achève, découvrez toutes les réponses aux questions sur cette salle multifonctionnelle.

Qu’est-ce qu’une Aréna ? À quoi va-t-elle servir ?

Une Aréna est une salle multifonctionnelle pouvant accueillir des événements culturels, sportifs ou économiques : concerts, matchs de basketball, handball, futsal, compétition d’eSport, spectacles jeunes publics, séminaires… 

Situé à Décines, juste à côté du Groupama Stadium sur le site d’OL Vallée, le projet Aréna de l’Olympique Lyonnais aurait une emprise au sol de 14 500 m2 pour une hauteur maximale de 34 mètres. Elle pourrait accueillir jusqu’à 16 000 personnes sur quatre niveaux. 80 à 120 manifestations seraient programmées chaque année, en majorité des concerts. 

 

Quand sera-t-elle livrée ?

La livraison de l’Aréna est envisagée pour la fin 2023.

 

Qui finance cette salle Aréna ?

Le projet Aréna serait intégralement financé par OL Groupe, sans recours à des fonds publics. La métropole de Lyon doit se prononcer lors d’un vote pour une mise en comptabilité du Plan Local d’Urbanisme puisque le terrain à l’origine était destiné à accueillir des usines ou bâtiments industriels. Elle ne finance pas ce projet.

 

A-t-on réellement besoin d’une nouvelle salle alors que nous sommes en pleine épidémie de COVID ?

Nous espérons tous que la crise sanitaire sera derrière nous d’ici 2023. Cette Aréna est un projet qui se construirait sur le moyen et le long terme, tout en gardant à l’esprit que des adaptations pourraient être réalisées en fonction du contexte et des enseignements que nous apporterait la situation actuelle. 


Va-t-elle marquer la fin de l’ASVEL et du Basket à Villeurbanne ? 

Absolument pas, l’Astroballe de Villeurbanne resterait la principale salle où se déroulerait la majorité des matchs de l’ASVEL. Le projet Aréna accueillerait des matchs de coupe d’Europe de Basket. Il s’agirait alors de la seule salle de la métropole qui réponde aux exigences et aux standards des organisations sportives pour accueillir des compétitions internationales.  


Cette Aréna va-t-elle concurrencer d’autres salles comme la Halle Tony Garnier ou le Toboggan de Décines ?

Il s’agit bien d’une nouvelle offre qui n’a pas vocation à concurrencer celles qui existent déjà ailleurs. Aucune salle de ce type n’existe pour l’instant sur la métropole de Lyon et certains habitants font parfois la route jusqu’à Paris, Genève ou Aix / Marseille, Milan pour aller voir des concerts ou spectacles qui ne peuvent être proposés à Lyon en absence de salle adaptée. 


Est-elle construite sur un terrain agricole ou une zone naturelle ?

L’Aréna serait construite sur une partie de l’ancienne friche industrielle ABB, peu propice à la faune et la flore. Ce terrain nécessite d’être dépollué pour pouvoir accueillir de nouveaux bâtiments. Il ne s’agit pas d’un terrain agricole ou une zone naturelle, mais bien d’une réhabilitation d’un espace industriel désaffecté. Les travaux qui seraient envisagés s’inscriraient dans une démarche durable permettant même d’avoir des sols moins imperméabilisés et des zones plus végétalisées par rapport à ce qui existait auparavant. 


Pourquoi la bâtir à cet endroit de la métropole de Lyon et pas ailleurs ? 

L’aréna s’inscrirait dans la continuité du projet OL Vallée porté par OL Groupe  qui comprend également le Groupama Stadium, des bureaux, un centre de loisirs et un centre  d’entraînement. La salle trouverait sa place dans ce nouvel écosystème dont la desserte en transport en commun et modes doux ne cesse de s’améliorer ces dernières années (le tramway T7 assure une liaison entre le terminus de métro A Carré de Soie et le site OL Vallée). Le choix de cet emplacement confirme la démarche durable de s’appuyer sur les infrastructures déjà existantes autour du stade. 


Avez-vous pris en compte les contraintes écologiques, s’inscrit-elle dans une logique de développement durable ? 

L’Aréna est un projet qui s’inscrit dans son époque et qui prend en compte l’ensemble des contraintes écologiques, mais aussi les nécessités impératives de développement durable. L’autorité environnementale va ainsi être saisie pour qu’elle livre son avis. Par ailleurs, une attention particulière sera portée dès la construction du bâtiment, avec un chantier qui devra être écologiquement neutre (compensation, recyclage des matières…). 

Le bâtiment en lui-même prendra en compte son impact sur le site. L’effet « îlots de chaleur » sera limité au maximum grâce à l’utilisation de matériaux adaptés comme une toiture légère en partie végétalisée, un châle par-dessus la structure béton et l’installation de panneaux solaires. Enfin, des espaces verts seront préservés au cœur du site, tandis que d’autres créés (plus de 70 arbres seront plantés, et des prairies sanctuarisées …). 


Des événements seront-ils organisés en même temps dans le stade et l’Arena ? 

L’OL a pris l’engagement auprès la métropole de Lyon de n’organiser aucun événement concomitant,  dans le stade et l’Aréna. Par ailleurs, si deux manifestations devaient se tenir le même jour dans les deux lieux, elles ne pourraient se planifier à moins de cinq heures d’intervalle sans l’accord des communes de Décines et Meyzieu ainsi que de la Métropole.


Quel sera l’impact sur les secteurs résidentiels autour du stade ? Comment souhaitez-vous contrôler les flux « voiture » ? 

L’Olympique Lyonnais a à cœur de mettre en œuvre les mesures qui permettront de limiter les nuisances pour les voisins du stade. L’ensemble des accès par la route se feront depuis la rocade à l’Est. Une gestion des flux sera mise en place pour éviter qu’ils ne se retrouvent à l’Ouest. Aucune alerte des communes riveraines n’a été remontée sur des nuisances pour le secteur résidentiel lors d’événements avec des jauges inférieures à 20 000 spectateurs. L’aréna n’en accueillerait que 16 000 au maximum. Enfin, l’expérience d’autres salles a montré que les flux d’arrivée sont plus étalés dans le temps, contrairement à des matchs de football.  


Quelle place auront les modes doux et transports en commun pour se rendre à l’Arena ? 

Le recours au "tout voiture" n’est pas une fatalité, bien au contraire. L’Olympique Lyonnais encouragera les alternatives douces et partagées. La ligne de tramway T7 offrira un mode de transports en commun efficient entre Carré de Soie et OL Vallée, accessible 365 jours par an. 
Un parking vélo sécurisé de 500 places est installé sous le podium du stade, juste en face du possible futur site de l’Aréna. Il sera renforcé par un deuxième espace de stationnement pour les vélos, à proximité directe de la salle multifonction. Il suffit d’une trentaine de minutes pour relier la Gare de la Part-Dieu au Groupama stadium via un itinéraire cyclable dédié. 

 

Doit-on s’attendre à des nuisances sonores ? 

Il s’agirait d’une structure fermée et isolée dont les éventuelles nuisances sonores seraient contenues à l’intérieur d’une enveloppe spécialement étudiée pour cela. L’isolation phonique serait adaptée aux événements prévus dans le cadre de ce projet. 


Des emplois seront-ils créés et proposés aux habitants de la métropole, notamment Décinois et Majolans ?

Sur sa durée, la construction de l’Aréna représenterait entre 150 et 200 emplois équivalent temps plein, avec un fort axe de travail autour de l’insertion (une clause dans ce sens serait actée avant le début du chantier).

L’exploitation de la salle permettrait la création de 50 postes permanents en équivalent temps plein. L’emploi événementiel permettrait d’obtenir 500 emplois dédiés (250 équivalents temps plein). Une convention serait signée pour favoriser l’emploi des habitants de l’Est lyonnais. 

Hors Aréna, l’ensemble du site OL Vallée représente aujourd’hui 2 250 équivalents temps plein. 


Comment prendre contact avec l’Olympique Lyonnais pour faire remonter mes remarques ou être aidé ? 

L’Olympique Lyonnais a choisi de mettre en place une concertation permanente avec les riverains. À l’image de ce qu’a fait le club avec ses supporters, un poste de référent « voisins » a été créé. Il est joignable via les adresses courriel : concertationproximite@olvallee.fr et concertationproximité@ol.fr

Ce guichet a vocation de faciliter les échanges avec les habitants de Décines et Meyzieu tout en permettant d’établir un dialogue autour de la vie du stade et plus largement OL Vallée.  

 

Retrouvez le BILAN DES GARANTS

Projet de salle Aréna à Décines- Charpieu emportant mise
en compatibilité du Plan local d’urbanisme (PLU-H) de la
Métropole de Lyon - Concertation préalable en cliquant ci-dessous.