Féminines / Wolfsbourg - OL

Wolfsbourg - OL : Encore et toujours sur le toit de l'Europe ! (1-3)

Publié le 30 août 2020 à 23:30:00
Wolfsbourg - OL : Encore et toujours sur le toit de l'Europe ! (1-3)
L'OL s'est imposé 3 à 1 face à Wolfsbourg en finale de la Women's Champions League. Au terme d'un match disputé mais globalement maîtrisé, les Lyonnaises ont confirmé encore et encore leur hégémonie en Europe en décrochant un 7ème sacre continental, le 5ème d'affilée. Tout simplement légendaire !

Les temps forts

2'. Première tentative de Kumagai dans les gants d'Abt. 
18'. Déboulé de Cascarino dont la frappe puissante est repoussée par la gardienne.
25'. But de Le Sommer qui a bien suivi sa propre frappe. 0-1.
44'. But de Kumagai d'une frappe pure du pied gauche. 0-2. 
48'. Frappe de Le Sommer détournée en corner après un bon travail de Karchaoui.
58'. But de Popp qui profite d'une incompréhension pour marquer de la tête. 1-2.
88'. But de Gunnarsdottir qui dévie la reprise de Le Sommer. 1-3.

 

equipe uwcl finale

 

Résumé et enseignements

Aller chercher un septième sacre européen. L’ambition de nos Lyonnaises était claire à San Sebastian. A l’issue de ce match face à Wolfsburg, l’OL avait alors l’occasion d’aller remporter sa cinquième Women’s Champions League consécutive et sa septième au total. Pour se faire, Jean-Luc Vasseur a fait honneur à l’adage qui dit qu’une équipe qui gagne ne doit pas être changée. Ainsi, il alignait le même onze, où seule Le Sommer remplaçait une Parris suspendue, qui avait éliminé le PSG en 1/2 finale. Et la soirée espagnole allait débuter sur un rythme effréné côté lyonnais. Les coéquipières de Renard faisaient flèche de tout bois et dominaient largement Wolfsburg. Cascarino se montrait particulièrement en jambes et causait énormément de tort à l’arrière-garde allemande. Cette dernière était à l’origine du premier but de la soirée avec un centre en retrait pour Le Sommer. Après avoir ouvert le score, les sextuples championnes d’Europe ne baissaient pas le pied pour autant. Inspirées, elles doublaient la mise juste avant la mi-temps grâce à une frappe limpide signée Kumagai. En mission, les joueuses lyonnaises avaient alors une main sur le trophée en rentrant aux vestiaires.

 

le sommer joie finale

 

Au retour des vestiaires, les Lyonnaises repartaient sur le même rythme qui leur avait permis de prendre les devants lors du premier acte. Cependant, ne parvenant pas à conclure ses quelques actions, l’OL perdait petit à petit du terrain. La confiance tournait alors du côté allemand, et Popp allait marquer afin de réduire l’écart entre Wolfsburg et l’OL. Ce but décuplait alors la motivation des anciennes coéquipières de Gunnarsdottir qui prenaient le jeu à leur compte aux alentours de l’heure de jeu. La tempête passée, les Lyonnaises se remettaient alors à poser leur jeu et décidaient d’arrêter de subir. Néanmoins, les Allemandes se montraient plus motivées et se procuraient de belles occasions mais se heurtaient à une Bouhaddi impériale. Après avoir fait le dos rond, l’OL allait plier la rencontre en toute fin de match. Sur un corner, Gunnarsdottir crucifiait alors son ancien club ! Un but qui permettait à l’OL de gagner en finale face à Wolfsburg comme en 2016 et en 2018. Les Lyonnaises glanent leur septième Women’s Champions League de leur histoire et leur cinquième en cinq ans. Bravo à nos championnes pour cette performance historique !

 

 

 

Feuille de match

Au Stade Anoeta à Saint-Sébastien. 

UWCL (finale) : VfL Wolfsbourg - OL 1-3 (0-2)

Arbitre : Esther Staubli. 

Buts : Le Sommer (25'), Kumagai (44'), Gunnarsdottir (88') pour l'OL. Popp (58') pour Wolfsbourg.

Avertissements : Huth (14') à Wolfsbourg. Marozsan (40') à l'OL.

Wolfsbourg : Abt - Doorsoun (Hendrich, 39'), Goessling, Janssen, Blasse (Bremer, 78') - Engen, Huth (Wolter, 62') - Popp, Harder (cap.), Rolfo - Pajor (Oberdorf, 62'). Entr : Stephan Lerch.

OL : Bouhaddi - Bronze, Buchanan, Renard (cap.), Karchaoui - Gunnarsdottir, Marozsan (Taylor, 87'), Kumagai - Cascarino (van de Sanden, 87'), Le Sommer (Greenwood, 90+4'), Majri (Malard, 90+4'). Entr : Jean-Luc Vasseur. 

 

Sur le même thème