OLTV / OLTV

OLTV : Les meilleurs moments de Jacques Monclar dans OLNS

Publié le 31 juillet 2020 à 20:00:00
OLTV : Les meilleurs moments de Jacques Monclar dans OLNS
Le consultant BeIn Sports et ancien basketteur Jacques Monclar était l’invité d’OL Night System ce jeudi sur OLTV. L’émission est à retrouver en intégralité sur OL Play.

Sa relation avec la ville de Lyon

« J’y suis arrivé quand j’avais 18 mois. Quand je suis parti, j’avais cette ville en moi. J’y suis revenu à 20 ans. C’est une grande partie de ma vie, j’ai habité à Villeurbanne, Lyon 3, Meyzieu, Décines, j’ai un garçon qui est né là-bas… J’ai toujours gardé ça en moi. Je suis un grand fan de l’OL, mon père m’emmenait au stade quand j’étais tout jeune. Ce sont des souvenirs très forts pour moi. »

 

La finale de Coupe de la Ligue

« Avec l’équipe et le potentiel en place, je pense que l’OL peut renverser le PSG, d’autant plus sans Kylian Mbappé. Guimaraes est très intéressant au milieu, Aouar est toujours là, Dembélé aussi. De toute façon, avec une qualification européenne au bout en plus d’un trophée, la motivation doit être optimale dans le groupe. L’OL n’a pas réussi à faire une bonne saison cette année et a raté la qualification via le championnat. S’il bat le PSG, je pense qu’il pourrait poursuivre sur une dynamique intéressante en vue de la prochaine saison et surtout en vue de la Ligue des Champions où tout reste possible. »

 

L’arrêt du football en France

« 5000 personne dans un stade de 80 000, je trouve ça ridicule. Je suis en phase avec les autres grands championnats qui ont repris à huis clos, ce qu’on a fait en France n’a aucun sens. Arrêter, c’était très bête. Suspendre un temps pour voir l’évolution de la situation aurait été le meilleur choix possible. Bien sûr que cette pandémie est une tragédie, mais il faut aussi savoir prendre les bonnes décisions et ne pas se contredire soi-même. La gouvernance du sport en France me navre, parfois. On ne considère pas suffisamment le sport, nous ne sommes pas vraiment un pays de sport. »

 

Tony Parker

« Il fait partie des personnes qui peuvent prendre la relève de Jean-Michel Aulas, il y a une logique à tout ça et je n’ai pas du tout été surpris. J’ai accompagné l’équipe de France en la commentant pendant des années et je l’ai très bien connu. Avec l’Euroligue, il développe ses talents de dirigeant. Il en a le volume. Après, il faut avoir des personnes pour aider autour, mais le nom de Tony Parker résonne dans le monde entier et c’est un avantage immense. Il a laissé une trace technique, la trace d’un personnage. C’est certainement l’un des plus grands champions que le sport français ait connu. L’OL ne ressortira que vainqueur s’il s’associe à un homme comme lui. »