Masculins / Rétro LDC

Rétro LDC : Une qualification à aller chercher dans le froid russe

Publié le 04 août 2020 à 07:00:00
Rétro LDC : Une qualification à aller chercher dans le froid russe
Avant la rencontre entre la Juventus Turin et l’OL à l’occasion du huitième de finale retour de la Ligue des Champions, les médias du club vous proposent de revivre jour après jour le parcours des Gones dans cette édition 2019-20.

Pour la cinquième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, l’OL se déplace en Russie pour y affronter le Zénit St-Pétersbourg. Malheureusement, tous les joueurs ne font pas partie du voyage, et non des moindres : Memphis, Houssem Aouar, Thiago Mendes et Martin Terrier sont tous indisponibles. Dos au mur, Rudi Garcia est obligé de concocter une composition inédite avec notamment Jason Denayer positionné au milieu aux côtés de Lucas Tousart dans le 4-2-3-1 du soir. En cas de succès, les Gones pourraient d’ores et déjà s’assurer un printemps européen.

Les débats sont plutôt équilibrés et les deux équipes se procurent des occasions de but, la plus grosse étant pour Azmoun. Déjà buteur à l’aller, l’Iranien trouve le poteau après un très bon service au-dessus de la défense (35’). Se montrant de plus en plus insistants, les locaux vont finir par ouvrir la marque. Sur corner, Dzyuba place une tête que Anthony Lopes ne peut aller chercher (1-0, 42’). La mi-temps s’achève sur ce score de 1-0, pas immérité au vu de la partition russe et de cet OL bien trop timide pour espérer prendre les devants.

 

zenit une

 

Sachant que la qualification leur tend les bras en cas de succès, les ouailles de Rudi Garcia montrent un meilleur visage au retour des vestiaires. Lucas Tousart manque le cadre de peu (47’), Dubois enroule une frappe (51’), Moussa Dembélé place une bonne tête qui retombe juste derrière la barre (56’) : si les occasions sont encore timides, elles ont le mérite d’exister. Clairement dominateur, l’OL ne parvient pas à concrétiser ses temps forts et va le payer cher. Sur une très bonne remise, Odzoïev frappe en première intention. Le cuir est dévié par Marcelo et Anthony Lopes est prit à contre-pied (2-0, 84’).

Il ne se passera plus grand chose jusqu’au coup de sifflet final. L’OL s’incline donc sur la pelouse du Zénit et se complique sensiblement la vie pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Leurs adversaires du jour leur ravissent la deuxième place à la différence particulière et il faudra obligatoirement gagner face au leader Leipzig lors de la dernière journée pour voir la suite de la compétition.

Sur le même thème