Masculins / Rétro LDC

Rétro LDC : trois points obligatoires à la maison face à Benfica

Publié le 03 août 2020 à 15:00:00
Rétro LDC : trois points obligatoires à la maison face à Benfica
Avant la rencontre entre la Juventus Turin et l’OL à l’occasion du huitième de finale retour de la Ligue des Champions, les médias du club vous proposent de revivre jour après jour le parcours des Gones dans cette édition 2019-20.

Défaits au match aller (2-1), les Gones reçoivent le Benfica Lisbonne sur leur pelouse en ce 5 novembre 2019. Les joueurs de Rudi Garcia ont, entre le match aller et le match retour, obtenu deux victoires en championnat : face à Metz (2-0) et surtout au Stadium de Toulouse où Memphis a offert le succès aux siens au bout du temps additionnel (2-3). L’OL entre donc dans cette rencontre avec une dynamique positive et cela va se concrétiser rapidement.

Sur un corner joué à trois, Léo Dubois centre dans la boîte pour Joachim Andersen qui s’élève plus haut que tout le monde pour catapulter le cuir au fond des filets et inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs (1-0, 4’). Ultra dominateurs, les locaux ne sont nullement inquiéter par le club portugais et vont pouvoir doubler la mise. Sur le côté gauche, Houssem Aouar accélère, dépose son vis-à-vis et trouve Memphis d’un extérieur du pied que le Néerlandais transforme en but (2-0, 33’). Quatrième but en quatre matches de Ligue des Champions pour l’attaquant qui permet à son équipe de prendre un break d’avance. Malgré une grosse occasion en fin de première période (45+3’), Benfica ne parvient pas à faire sauter le verrou lyonnais.

 

but traore benfica une

 

La pause semble avoir fait du bien aux visiteurs qui reviennent avec de bien meilleures intentions (49’, 57’ 58’) et qui éteignent l’OL, qui réagit timidement (54’, 65’, 69’). Bien meilleur lors de cette seconde période, Benfica va logiquement être récompensé. Lancé à la limite du hors-jeu, Seferovic trompe Anthony Lopes d’une frappe croisée (2-1, 76’). Conscients que la fin de match risque d’être étouffante, les joueurs de Rudi Garcia mettent le pied sur le ballon pour casser le rythme, avec succès. Moussa Dembélé s’offre même une occasion sur un geste acrobatique de grande classe, sans trouver le cadre (88’). Ce n’est que partie remise car une minute plus tard, Bertrand Traoré se joue de la défense et enroule une frappe du gauche dans le petit filet (3-1, 89’).

C’est un coup de massue pour Benfica qui, après ce troisième but encaissé, ne croira plus au succès. Cet OL à deux visages s’impose donc sur sa pelouse à l’occasion de ce quatrième match de poule et remonte à la deuxième place du classement avec sept points, à seulement deux longueurs du leader Leipzig. Il faudra désormais aller chercher des points à St-Pétersbourg pour valider au plus tôt la qualification.

Sur le même thème