Masculins / Coupe de la Ligue

PSG - OL (finale CDF) : six ans plus tôt

Publié le 26 juillet 2020 à 07:00:00
PSG - OL (finale CDF) : six ans plus tôt
Le 31 juillet, l’OL affrontera le PSG en finale de la Coupe de la Ligue. Une affiche déjà vue à ce stade de la compétition lors de la saison 2013-14, dernière finale de coupe nationale disputée par les Gones.

Défait en huitièmes de finale de la Coupe de France par le RC Lens (1-2), cinquième du championnat après la 38e journée : l’OL n’a pas vécu sa meilleure saison lors de cet exercice 2013-14. Seul motif de satisfaction, la finale de la Coupe de la Ligue. Après s’être débarrassés de Reims (3-2), de l’OM (2-1) et de Troyes (2-1), les Rhodaniens s’apprêtent à défier le PSG au Stade de France pour décrocher son premier titre depuis le Trophée des Champions acquis deux ans plus tôt.

 

Finale oblige, les étoiles sont de sortie : Alexandre Lacazette, Samuel Umtiti ou Corentin Tolisso face à Edinson Cavani, Marco Verratti ou Thiago Silva. L’enjeu est important : le PSG n’a plus remporté l’épreuve depuis la saison 2007-08 tandis que pour l’OL, il faut remonter à cette fameuse saison 2000-01 malgré quelques finales perdues entretemps (2006-07, 2011-12). Pied au plancher, les deux équipes rentrent directement dans leur match et c’est le club de la capitale qui va frapper le premier. Dès la quatrième minute de jeu, Maxwell combine avec Lavezzi et sert Edinson Cavani qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans un but déserté par Anthony Lopes, sorti pour annihiler la percée du latéral brésilien (1-0).

 

$name

 

Touchés, les Lyonnais ne sont pas pour autant coulés. Sur corner, Gomis sollicite Nicolas Douchez de la tête mais sa tentative est trop molle pour inquiéter le portier français. La chance de l’OL est passée. Lancé en profondeur, Lucas est percuté par Anthony Lopes et obtient un penalty qu’Edinson Cavani transformera en force (2-0, 33’). Le meilleur buteur de l’histoire de la compétition s’offre donc un doublé et un break d’avance pour son équipe. Les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score.

 

S’il y a un joueur pour réveiller l’OL, c’est bien Alexandre Lacazette. À la 56e minute de jeu, le buteur récupère la balle au niveau de la ligne médiane, résiste au retour de Christophe Jallet, traverse la totalité de la moitié de terrain parisienne avant de tromper Douchez d’une frappe croisée rasante à l’entrée de la surface (2-1). Ce très joli but sera néanmoins insuffisant puisque les partenaires de Maxime Gonalons ne parviendront jamais à refaire leur retard. L’OL s’incline en finale de la Coupe de la Ligue pour la troisième fois de rang. La quatrième sera-t-elle la bonne ?

 

$name

Sur le même thème