Club / 70 ans

#OL70ANS Un jour, une saison : 2001-02

Publié le 05 août 2020 à 07:00:00
#OL70ANS Un jour, une saison : 2001-02
En cette année 2020, l’Olympique Lyonnais fête ses 70 ans. A cette occasion, les médias du club vous proposent à partir du 26 mai, date de l’annonce officielle de la création, de replonger chaque jour de la semaine dans l’histoire d’une saison et ainsi de remonter le temps jusqu’au 27 août, date du premier match officiel.

Les hommes de la saison

 

Effectif : Anderson, Bak, Bergougnoux, Bréchet, Caçapa, Carrière, Chanelet, Coupet, Deflandre, Delmotte, Edmilson, Foé, Govou, Hauw, Juninho, Laigle, Laville, Linarès, Luyindula, Marlet, Müller, Née, Violeau.

Entraîneur : Jacques Santini

Président : Jean-Michel Aulas

 

$name

 

L’histoire de la saison

 

Après plusieurs années passées à approcher le titre suprême, l’OL l’a enfin fait : Champion de France. La Coupe de la Ligue remportée la saison précédente était bel et bien la porte d’entrée pour le succès. Le scénario joue beaucoup dans l’émotion ressentie ce jour-là : cet OL/Lens de la 34e journée était une vraie finale puisque le vainqueur était forcément sacré champion. Même si les parcours dans les différentes coupes n’ont pas été bien glorieux, qu’importe. L’OL est enfin couronné et s’apprête à vivre nombre de succès dans les années à venir.

 

Le match de la saison : OL-RC Lens

 

Gilles Veissière, l’arbitre du match, se saisit du ballon et siffle la fin du match OL/Lens comptant pour la dernière journée de championnat. Tout un stade est délivré. Après avoir remonté six points lors des cinq dernières journées, les Lyonnais se sont offerts une finale de Division 1 à domicile. Govou, Violeau puis Laigle ont rendu cette soirée magique. Le public peut envahir la pelouse, arracher des bouts de gazon et les filets des cages, Gerland chavire. L’OL est champion de France pour la première fois de son histoire.

 

L’homme de la saison : Edmilson

 

$name

 

Quand Edmilson est arrivé à l’OL, en septembre 2000, il apparaissait en tête d’une liste de cinq défenseurs susceptibles d’être transférés à Lyon (Lucio, Cris, Roque Junior, Juan). Ce défenseur international, d’une élégance rare, a séduit le public lyonnais, dès son premier match, un derby disputé à Geoffroy Guichard. Sa saison 2001/2002 n’est pas la meilleure puisque son style audacieux ne correspond pas exactement aux exigences défensives de son coach. Le soir du titre, il est même en tribunes. Mais il ne boudera pas son plaisir d’être champion de France, ni celui de se retrouver titulaire vainqueur de la Coupe du Monde, quelques semaines plus tard. Edmilson est l’un des plus grands défenseurs passés par la Division 1. Avec Nabil Fekir en 2018, il est le seul lyonnais à avoir été champion du monde en portant la tunique lyonnaise.

 

Les chiffres de la saison

 

$name