Club / 70 ans

#OL70ANS Un jour, une saison : 2000-01

Publié le 04 août 2020 à 07:00:00
#OL70ANS Un jour, une saison : 2000-01
En cette année 2020, l’Olympique Lyonnais fête ses 70 ans. A cette occasion, les médias du club vous proposent à partir du 26 mai, date de l’annonce officielle de la création, de replonger chaque jour de la semaine dans l’histoire d’une saison et ainsi de remonter le temps jusqu’au 27 août, date du premier match officiel.

Les Hommes de la saison

 

Effectif : Anderson, Bak, Blanc, Bréchet, Caçapa, Chanelet, Coupet, Deflandre, Delmotte, Dhorasoo, Edmilson, Foé, Govou, Hugues, Laigle, Laville, Linarès, Loko, Malbranque, Marlet, Müller, Ribeiro, Vairelles, Violeau.

Entraîneur : Jacques Santini

Président : Jean-Michel Aulas

 

$name

 

L’histoire de la saison

 

C’est une nouvelle étape vers l’ultra domination de l’OL qui va être franchie. Consistants et désormais considérés comme des cadors du championnat, les Lyonnais vont vivre un exercice mémorable en tous points. La deuxième place acquise en Division 1 représente une nouvelle performance pour l’équipe entraînée par le nouveau coach, Jacques Santini. Le magnifique parcours en Ligue des Champions est marqué par des matches, des buts et des actions qui resteront gravées dans la mémoire de tous les supporters lyonnais. Pourtant, ces deux compétitions ne s’inscriront pas comme la plus grosse émotion ressentie cette année-là. En terrassant Monaco en finale de la Coupe de la Ligue au bout de la prolongation (2-1), l’OL décroche son premier trophée depuis la Coupe de France de 1973 et met fin à 28 années de disette. Avec ce match, l’OL a peut-être réalisé qu’au-delà de faire bonne figuration, il savait gagner. C’est le début d’une dynamique de succès imparable et inéluctable.

 

Le match de la saison : OL-Monaco

 

Plus de 40 000 lyonnais ont envahi le Stade de France pour assister à la finale de la Coupe de la Ligue, face à l’AS Monaco. Voilà près de 28 ans que le club n’a plus gagné de trophée. Le match est tendu. En première mi-temps, Claudio Cacapa, suite à un échange longue distance avec Steve Marlet, parvient à lober le portier monégasque pour catapulter le ballon au fond des filets. Le brésilien, tout juste arrivé en France, semble évanoui face au public lyonnais. Monaco égalise par la suite avant que, tout au bout des prolongations, Sonny Anderson s’arrache sur le côté gauche et adresse un centre au point de penalty. Patrick Muller transforme l’offrande. La sarabande peut commencer, l’OL a gagné.

 

L’homme de la saison : Sidney Govou

 

$name

 

Sidney Govou, 21 ans, s’est fait un nom en inscrivant un doublé décisif, à la Courneuve, en Coupe de France lors de la saison 1999/2000. C’est un profil atypique. Il n’a rejoint le centre de formation qu’à l’âge de 17 ans et a privilégié les études et le football amateur jusque-là. Il impressionne les observateurs par sa fougue, son agilité technique, sa vitesse, sa puissance. Début mars, il est titularisé, pour la première fois en Ligue des Champions à domicile, face au Bayern. En vingt minutes et deux buts supersoniques, il fait exploser un stade. Sidney Govou va évoluer avec l’OL jusqu’en 2010, devenant un monument du club par son palmarès, sa fidélité et ses actions de grande classe. Unglaublich Govou.

 

Les chiffres de la saison

 

$name