OLTV / OLTV

OLTV : Les meilleurs moments de Christophe Revel dans OLNS

Publié le 08 juillet 2020 à 19:00:00
OLTV : Les meilleurs moments de Christophe Revel dans OLNS
L'entraîneur des gardiens de l'OL, Christophe Revel, était l’invité d’OL Night System ce mercredi sur OLTV. L’émission est à retrouver en intégralité sur OL Play.

Le poste de gardien de but

« Il a énormément évolué. Aujourd’hui, on demande presque de l’excellence à un gardien de but. Il doit être bon voire très bon avec ses pieds, son corps, tactiquement… Il doit être décisif avec de plus en plus de responsabilités sur ses épaules. C’est, pour moi, le poste qui a évolué le plus depuis quelques années. Être seul sur le terrain, avec une tribune qui nous siffle des mots doux pendant 90 minutes, demande une préparation mentale énorme. C’est la conclusion d’un travail tactique, technique et physique. Par rapport au niveau dans lequel ils évoluent, ils sont obligés d’avoir un niveau supérieur aux autres joueurs de champs. »

 

Les gardiens de l’OL

« Je me suis renseigné auprès de divers entraîneurs qu’ils ont pu côtoyer et en regardant beaucoup de vidéos. J’ai également pu les observer en les affrontant avec Rennes. Pour bien entraîner un gardien de but, il faut connaître l’homme. Son train de vie, ce qu’il aime, déteste, toutes ces raisons peuvent expliquer tel ou tel comportement sur un terrain. J’essaye d’apprendre à les connaître le plus possible depuis que je suis arrivé à l’OL. »

 

Ses méthodes de travail

« Je suis adepte des nouveaux « jouets » à la disposition des entraîneurs. J’utilise énormément les statistiques et la vidéo. J’utilise des diodes, des planches à rebond… Tout ce qui peut être utile et complémentaire, mais il faut qu’il y ait toujours un rapport avec le terrain. Mes méthodes à l’entraînement essayent de se rapprocher le plus possible de l’intensité d’un match. »

Anthony Racioppi

« C’est un gardien qui a un très bon état d’esprit, il est très à l’écoute. C’est un portier de son temps. On verra comment se passe la préparation, mais je suis très satisfait de lui pour l’instant. Je suis encore en train de le découvrir car forcément, je connais plus Anthony Lopes et et Ciprian Tatarusanu qu’Anthony Racioppi ou Malcolm Barcola mais pour l’instant, je n’ai rien à redire. »