Club / 70 ans

#OL70ans un jour, une saison : 1957-58

Publié le 04 juin 2020 à 07:00:00
#OL70ans un jour, une saison : 1957-58
En cette année 2020, l’Olympique Lyonnais fête ses 70 ans. A cette occasion, les médias du club vous proposent à partir du 26 mai, date de l’annonce officielle de la création, de replonger chaque jour de la semaine dans l’histoire d’une saison et ainsi de remonter le temps jusqu’au 27 août, date du premier match officiel.

Les hommes de la saison

 

Effectif : Abderrazak, Antonio, Beetschen, Constantino, Cossou, Daniel, Djorkaeff, Dutto, Gardon, Hugues, Joz, Kermali, Leborgne, Lerond, Lewandowicz, Mignot, Monnet, Moresco, Mouynet, Ninel, Salen.

Entraîneur : Lucien Troupel.

Président : Armand Groslevin. 

 

$name

 

L’histoire de la saison

 

L’OL est bien installé en Division 1. A l’intersaison, deux des meilleurs joueurs de l’effectif ont du quitter le club pour raisons financières : Jacques Fatton et Erny Schultz. La saison est peu accomplie : l’OL marque moins et encaisse encore trop de buts. Seule éclaircie, mais elle est de taille : André Lerond et Robert Mouynet, défenseurs de l’OL, sont appelés en Equipe de France, pour disputer la Coupe du Monde 1958, qui aura lieu en Suède.

 

Le match de la saison : OL-OM

 

Le 30 mars 1958, le public de Gerland hurle sa colère. Le 22 décembre 1957, les premiers pétards sont apparus dans l’enceinte du stade de Gerland. Le match OL/Sochaux a même dû être interrompu, le 19 janvier, après une pluie de projectiles. Mais, face à Marseille, le public a l’impression d’assister à un match curieux. Les erreurs se succèdent, l’arbitrage est au mieux très moyen et le public crie « vendus » ! L’Olympique de Marseille ne devra son maintien en Division 1, cette saison-là, qu’à la différence de buts.

 

Le joueur de la saison : André Lerond

 

Lerond

 

Le 6 octobre 1957, André Lerond devient international, en jouant avec l’Equipe de France, face à la Hongrie. Huit mois après, il finira troisième de la Coupe du Monde 1958, en ayant disputé tous les matchs de la compétition. Quel parcours extraordinaire pour le capitaine lyonnais, arrivé depuis Cannes, le 26 décembre 1951, après seulement une petite dizaine de matchs en Division 2. André Lerond quittera l’OL, en mai 1959, avec le respect profond de toute une ville.

 

La saison en chiffres

 

1957 1958 stat