Masculins / Interview

Jean Lucas : « J’ai beaucoup à donner à ce club »

Publié le 30 mai 2020 à 07:00:00
Jean Lucas : « J’ai beaucoup à donner à ce club »
Le milieu de terrain brésilien, Jean Lucas, est revenu pour les médias du club sur sa première saison à l’OL, où il entend bien s’installer dans la durée.

« Jean Lucas, comment as-tu vécu cette période ?

Ce sont des moments très difficiles, que nous vivons tous. Je suis heureusement avec ma famille. On est tous ensemble. Je m’entraîne tous les jours, je fais du foot volley. Je regarde aussi des films et des séries. J’ai pris le temps de faire autre chose. Je suis vraiment dévoué à me mettre en forme pour être à 100% pour mon club.

 

Quelle a été ta réaction au sujet de l’arrêt définitif de la Ligue 1 ?

J’ai été très triste quand j’ai appris cette nouvelle. Les joueurs aiment jouer au foot. J’avais l’espoir d’une reprise du championnat. Je voulais rejouer, revoir mes coéquipiers, faire ce que j’aime faire. J’espère qu’on va vite retrouver notre passion tous ensemble.

 

Quel regard portes-tu sur ta première saison lyonnaise ?

Cela a été très spécial pour moi, mes amis et ma famille également. C’était un rêve de pouvoir venir jouer en Europe et en France. Quand l’OL m’a appelé, j’étais ravi. J’apprends beaucoup aux côtés de mes coéquipiers. J’aime découvrir cette ville de Lyon. J’ai beaucoup à donner à ce club. L’adaptation a été facile car il y a beaucoup de Brésiliens qui m’ont aidé dès mon arrivée. Tout s’est plutôt bien passé.

 

LucasUne

 

Quels souvenirs gardes-tu de cette saison ?

Je suivais déjà la Ligue 1 au Brésil avec ma famille. Je savais que ce championnat était très disputé. Je voulais jouer. C’est difficile de garder un moment mais je me souviendrai de tous les matches que j’ai joués et les buts marqués. SI je devais en choisir un, ce serait le premier contre Angers. C’est le plus important, le jour de mon premier match au stade. C’est le jour aussi où la sélection m’a convoqué. C’est le plus beau jour de ma vie. Je me souviens de ce public incroyable.

 

Pourquoi ce style si vintage avec le maillot rentré dans le short ?

Quand j’étais petit, j’allais à l’église, à l’école ou ailleurs et ma mère me disait tout le temps de rentrer mon maillot dans mon short. Je ne voulais pas. Je sortais et je pleurais. Mes copains se moquaient de moi donc je le ressortais. Ma mère me le disait aussi quand j’étais sur le terrain. Et c’est resté.

 

As-tu un message pour les supporters en français ?

J’espère vous revoir bientôt. Je vous aime. Vous nous motivez à chaque match. Marquer un but me manque. Je veux faire quelques pas de danse devant vous. »