Masculins / Interview

Oumar Solet : « Cette blessure m’a forgé un caractère »

Publié le 20 mai 2020 à 14:00:00
Oumar Solet : « Cette blessure m’a forgé un caractère »
Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche en janvier, Oumar Solet continue sa rééducation dans une période très particulière. Le défenseur de la génération 2000 a pris le temps de donner de ses nouvelles et en a profité pour faire un bilan depuis son arrivée à l’OL en 2018.

« Oumar, comment as-tu vécu cette épreuve liée à ta grave blessure au genou en janvier ?

C’est un choc. C’est une blessure que je n’avais jamais eue. Je n’y croyais pas. La période a été difficile au début. Je me suis mis au travail, il fallait bosser après l’opération. Il n’y avait pas le choix. L’objectif était de revenir au plus haut-niveau. J’ai reçu beaucoup de messages quand la nouvelle est tombée, de la part d’amis, de coéquipiers, d’anciens coaches. Cela m’a donné de la force, m’a redonné le moral. J’étais content qu’ils aient pensé à moi. Je les remercie pour cela. Cette blessure m’a fait mûrir. Elle va me servir pour la suite et me forger un caractère, le mental. C’est une étape et une épreuve. Le plus important est de la surmonter.

 

Où en-es-tu dans ta rééducation ?

Juste après l’opération, je suis allé à Clairefontaine pour changer d’air et voir un peu plus ma famille qui est à Paris. Je suis à Lyon et je travaille avec le kiné, Sylvain Rousseau. Tout se passe très bien. J’en suis à quatre mois et demi. J’avance très bien. Il n’y a pas encore de date précise de retour. Si ça continue comme ça, je pourrais participer aux entraînements durant l’été avec une reprise adaptée. Je retouche le ballon depuis un moment mais ce n’est pas la chose la plus importante. Il fallait retrouver des appuis, les repères, les bons moments.

 

Quels souvenirs as-tu de tes premières minutes en professionnel ?

C’était un réel plaisir de jouer avec les pros. Je suis ambitieux. Je veux toujours faire plus, me montrer plus. Je suis rentré lors du match à Amiens. Je profite du temps de jeu qu’on me donne. J’espère en avoir plus dans les prochaines années. On n’est pas titulaire du jour au lendemain, il faut montrer beaucoup de choses à l’entraînement et avoir la confiance du coach. Ce n’est pas que le terrain, c’est un tout. J’ai envie d’aider l’équipe, gagner des trophées.

 

solet entrainement

 

Comment as-tu réagi à l’arrêt définitif de la Ligue 1 ?

La décision a été prise trop tôt selon moi. C’est très décevant de ne pas jouer la Coupe d’Europe la saison prochaine. J’espère que le championnat reprendra, c’est tout ce que je souhaite.

 

Quel regard portes-tu sur ton parcours depuis ton arrivée à l’OL en 2018 ?

Je me souviens de la Youth League. Ce ne sont que des bons souvenirs. C’est une très belle compétition. Je pouvais montrer des choses. J’en ai profité pour m’épanouir et m’éclater. Ce n’est pas passé loin la saison passée. On aurait pu faire mieux, on avait l’équipe pour. Je suis heureux de ces aventures en Youth League.

 

On t’avait vu d’ailleurs très à l’aise au milieu de terrain…

Je m’adapte à la situation, peu importe où le coach me met. Je saurais me mettre au niveau pour l’équipe. Certains disent que je suis meilleur au milieu de terrain, d’autres en défense. Je ne sais pas. Ce qui est sûr est que je peux jouer à tous les postes. »