OLTV / OLTV

OLTV : les meilleurs passages de Mathieu Valbuena dans OLNS

Publié le 19 mai 2020 à 18:00:00
OLTV : les meilleurs passages de Mathieu Valbuena dans OLNS
Mathieu Valbuena, joueur de l'OL entre 2015 et 2017, était l’invité de Barth Ruzza pour l’émission d’OL Night System ce mardi. Revivez les meilleurs passages de ce moment. L’intégralité de l’émission est à retrouver sur OL Play et Youtube.

La reprise du championnat grec

« On a repris les entraînements il y a trois semaines. Le championnat devrait reprendre début juin. On respecte les consignes sanitaires. C’est une situation inédite, c’est assez linéaire. En France, on s’est peut-être un peu précipité. Il fallait attendre. Cela fait des dégâts pour les clubs sur le plan financier. C’est compliqué pour l’OL car il n’y a pas d’Europe à la clé. C’est difficile à accepter car l’OL a l’habitude de jouer l’Europe. Je regarde encore beaucoup de matches de Ligue 1 et de l’OL. »

 

Ton passage à l’OL après l’OM

« C’était un gros challenge pour moi, j’adore ça. Je savais que cela allait être très compliqué, que je serai attendu au tournant, qu’on serait exigeant avec moi. Les supporters n’étaient pas trop pour ma venue mais ils avaient été sincères avec moi et me l’avaient dit lors d’une discussion avec eux. Ma première saison a été un peu compliquée. Je n’étais pas satisfait de moi. Je voulais vraiment réussir dans ce club. J’ai travaillé et je suis toujours arrivé à mes fins dans tous les clubs dans lesquels je suis passé. Je savais la pression qui était sur moi mais j’avais les épaules pour ça, même si ce n’était pas toujours évident. Tout cela a été payant en faisant la meilleure saison de ma carrière en Ligue 1. »

 

La 1/2 finale de l’Europa League

« C’est le gros regret de ma carrière. Le match aller nous a fait énormément de mal. On ne s’est pas mis dans les conditions d’un tel match. Il y a eu une belle équipe de l’Ajax mais nous aussi, on avait une très belle équipe. Au tour précédent face à Besiktas, on a vu un OL qui avait faim. On s’est peut-être dit qu’il fallait juste contrôler ce match à l’Ajax à l’aller et qu’on allait faire la différence chez nous. On a été mangés dans les duels, dans l’état d’esprit. Ça a été une grande désillusion. »