Féminines / Interview

Delphine Cascarino : « Dur de couper à ce moment de la saison »

Publié le 17 avril 2020 à 11:00:00
Delphine Cascarino : « Dur de couper à ce moment de la saison »
L’attaquante de l’équipe féminine, Delphine Cascarino, a elle aussi donné de ses nouvelles avant d'évoquer la saison avec l'OL, l'équipe de France, ses activités du moment...

« Delphine, quel est ton état d’esprit après plus d’un mois de confinement ?

Au début, ça allait. Mais après deux semaines, ça commençait à faire long. On s’occupe comme on peut. On essaie de faire quelques exercices physiques pour garder la forme. J’essaie aussi de cuisiner. Des fois, je rate mes recettes. Mais j’ai le temps pour m’entraîner. Je lis aussi un peu, un livre qu’on m’a offert pour mon anniversaire. Je le conseille, c’est Père riche, Père pauvre. Je regarde aussi quelques séries pour m’occuper comme Walking Dead.

 

Quel regard portes-tu sur cette situation ?

C’est inédit et exceptionnel ce qu’il se passe actuellement. On n’était pas prêt à cette situation. On n’a pas le choix. On doit accepter et faire en sorte de respecter les consignes de sécurité.

 

Est-ce que le foot et le sport te manquent en cette période ?

La compétition me manque énormément. On a beau continuer à faire du sport de notre côté, ce n’est pas pareil. Je ne regarde pas trop de foot à la télévision car il y en a plus du tout en direct. Les rediffusions n’ont pas la même saveur.

 

 

Quel bilan fais-tu de cette saison avant l’arrêt ?

On était premières au classement donc c’était positif. On allait attaquer le moment le plus difficile de la saison avec l’enchaînement avec la Champions League. C’est assez dur de couper à ce moment-là. Le match nul face à Dijon avant la trêve hivernale reste une déception pour nous. Ce n’était pas le match le plus difficile de la saison mais on a eu du mal à se mettre dedans.

 

As-tu digéré la Coupe du Monde de l’année dernière en France avec les Bleues ?

La déception de la Coupe du Monde est toujours là. On a bien sûr des regrets. On aurait aimé aller plus loin dans la compétition, même aller au bout. Il faut passer à autre chose. On a maintenant d’autres objectifs notamment l’Euro même s’il est décalé.

 

Un message pour les supporters…

Il faut patienter, on va revenir. J’espère qu’ils seront au rendez-vous à ce moment-là car ce sera exceptionnel pour eux et pour nous. »