Masculins / Champions League

OL - Juventus : Les années lyonnaises de Miralem Pjanic

Publié le 25 février 2020 à 06:00:00
OL - Juventus : Les années lyonnaises de Miralem Pjanic
Miralem Pjanic affrontera son ancien club lors des 1/8 de finale de Champions League. L'ancien joueur de l'OL retrouvera le Groupama Stadium pour la deuxième fois avec la Juventus de Turin.

Le long dégagement de Lloris est repoussé de la tête par Garay sur Källström. Le Suédois effectue un double échange avec Delgado, qui s’oriente face au jeu. Chargé par Ramos et en bout de course, l’Argentin s’arrache pour servir Lisandro dans la surface. En une touche, « Licha » dévie le ballon dans la course de l’un de ses partenaires. Arrivé à toute vitesse, ce dernier se l’emmène du genou et, dans un même élan, exécute une volée du gauche qui crucifie Casillas. L’OL est revenu d’entre les morts et vient de recoller au tableau d’affichage du Bernabeu. Le score ne bougera plus. Lyon a écrit l’histoire en éliminant le prestigieux Real Madrid (1-1) et en se qualifiant pour les 1/4 de la Champions League !

 

Il est 22h15 en ce mercredi 10 mars 2010 lorsque cette 75ème minute se fige dans le temps. Un instant précis dont tout le monde se souvient et auquel un visage poupon est à jamais relié : celui de Miralem Pjanić. « Miré » est effectivement indissociable de cette performance héroïque face aux Madrilènes de Raúl, Ronaldo, Kaká et consorts. Buteur aussi providentiel qu’inattendu, il s’est offert ce soir-là une place à vie dans la légende de l’OL. LE moment marquant de ses trois saisons passées à Lyon.

$name

Avant de devenir une référence parmi les milieux de la planète et d’arborer les couleurs de la Juve, le natif de Zvornik en ex-Yougoslavie a fait ses gammes au centre de formation du FC Metz, puis a débarqué entre Rhône et Saône à l’été 2008. Alors âgé de 18 ans, celui qui va devenir international bosnien dans la foulée va poursuivre sa progression en côtoyant notamment Juninho qui lui livrera son secret sur la manière de frapper les coups francs, ce qui est devenu sa spécialité au fil du temps.

 

En un peu plus de trois saisons, Pjanić disputera un total de 121 rencontres, inscrira un total de 16 réalisations et 16 passes décisives, avec un pic de forme connu lors de cette fameuse saison 2009-10, lors de laquelle il totalisera cinquante-et-une apparitions pour onze buts marqués et autant d’offrandes délivrées. Barré par la concurrence avec Gourcuff et l’avènement de Grenier, Pjanić plie finalement bagage en 2011 pour la péninsule italienne.

$name

C’est à Rome qu’il décide de poser ses valises. Là-bas, « Miré » va exploser à la face de l’Europe entière, ce qui poussera la Vieille Dame à miser sur ce jeune homme. Avec la Juve, Pjanić écrit les premières lignes de son palmarès. Trois fois champion d’Italie, il remporte également la Coupe d’Italie à deux reprises ainsi qu’une Supercoupe et est par deux fois finaliste malheureux de la Champions League. Rien à dire, depuis son départ le bambin a fait du chemin !

 

 


Vivez OL-Juventus sur OLTV et OL Play ici

ol play visuel

 


 

banner_billetterie_article

 

 

Sur le même thème