Masculins / Metz - OL

Metz - OL : une ultime répétition à ne pas rater avant la Juve (20h45 sur Canal + Sport)

Publié le 21 février 2020 à 06:00:00
Metz - OL : une ultime répétition à ne pas rater avant la Juve (20h45 sur Canal + Sport)
Ce vendredi, l’équipe de Rudi Garcia se déplace à Metz pour y jouer son match de la 26e journée de championnat.

Le contexte

Après un début d’année emballant sur le plan des résultats (sept succès en autant de rencontres en janvier), l’OL fait du surplace. Le club s’est incliné sur les pelouses de Nice (2-1) et du PSG (4-2) tout en concédant deux matches nuls au Groupama Stadium face à Amiens (0-0) et Strasbourg (1-1). Deux points en quatre matches, c’est évidemment insuffisant et cette 11ème place au classement ne sied pas vraiment aux joueurs de Jean-Michel Aulas. Ce déplacement à Metz, anodin de prime abord, prend alors une envergure toute autre.

 

L’enjeu

La cuvée 2019-2020 de Ligue 1 est plutôt singulière. Il y règne l’impression que tout le monde peut battre tout le monde, ce qui donne un classement très homogène. Le troisième, Rennes, et le treizième, Nantes, sont séparés de huit points seulement. Entre ces deux équipes, pléthore de clubs bataillent pour accrocher une place européenne. Parmi eux se trouve l’OL. 11èmes du classement, les Lyonnais auront pour objectif de s’extirper de cette meute par le haut. Ainsi, chaque point compte et si folle remontée il y a, elle commencera obligatoirement à Metz. Tous les autres jokers ont déjà été grillés. Le second enjeu sera de se rassurer à quelques jours d’affronter l’octuple champion d’Italie en titre, la Juventus Turin. 

 

L’adversaire

Côté Messin, l’année avait bien commencé avant que les Grenats ne s’essoufflent depuis quelques semaines. Après une élimination précoce en Coupe de France à Rouen (3-0), ils ont enchaîné trois succès de rang en Ligue 1 face à Strasbourg (1-0), Reims (0-1) et St-Étienne (3-1) avant de concéder le nul à Montpellier (1-1) et Nantes (0-0) et de s’incliner à domicile face à Bordeaux (1-2). Résultat, ils ont pris leurs distances avec le premier relégable (Amiens, 21 points, contre 28). S’ils sont toujours à portée de fusil du barragiste dijonnais (à deux points seulement), ils se sont donné un peu d’air. Les Mosellans joueront en tout cas leur survie jusqu’au bout et vendront chèrement leur peau. À l’OL d’y mettre le prix.

 

ol play visuel

 


 

banner_billetterie_article

 

 


Sur le même thème