Masculins / Conférence de presse

Rudi Garcia : « Ne pas se relâcher »

Publié le 28 janvier 2020 à 15:10:00
Rudi Garcia : « Ne pas se relâcher »
À deux jours du huitième de finale de la Coupe de France entre l'OL et l'OGC Nice à l'Allianz Riviera, le coach Rudi Garcia s'est présenté face à la presse.

L’état des troupes

« Anthony Lopes ne devrait pas rejouer tout de suite, il veut être à 100% pour pouvoir jouer. Ce sera à Ciprian Tatarusanu de garder nos cages jeudi. Martin Terrier ne sera pas du voyage non plus, par précaution. Il est bien revenu au vu de l’épisode qu’il a vécu mais, par sécurité, c’est bien de patienter pour être sûr que tout va bien. »

 

La rencontre de jeudi à Nice

« Il y a deux matches à Nice cette semaine mais rien n’est à hiérarchiser. Nous devons prendre les deux matches l’un après l’autre. C’est une belle équipe, nous irons là-bas pour nous qualifier. Il ne faut pas se relâcher, nous sommes dans une bonne période et il faut en profiter pour voir les quarts de finale. La particularité de la Coupe de France est qu’il peut y avoir des prolongations, il faut que l’on s’épargne ça. Ce qui est bien, c’est que les deux équipes auront autant de récupération l’une que l’autre avant le match de dimanche. À part Youcef Atal, malheureusement blessé de longue date, les autres seront là. Ce sera une équipe de Nice compétitive. Il n’y a que Patrick Vieira qui sait s’il fera tourner ou non entre les deux rencontres mais, quoi qu’il arrive, c’est à nous d’être meilleurs. L’équipe niçoise est complète et dangereuse. Il y a de la technicité, des joueurs de ballon, de la taille aussi. Espérons que l’opposition tourne en notre faveur. »

 

Les points à améliorer

« Nous sommes déficitaires sur les statistiques concernant les coups de pied arrêtés. C’est plutôt positif étant donné que nous sommes la deuxième attaque du championnat mais nous pourrions améliorer ce chiffre en comptant sur ces phases de jeu. Nous y travaillons, que ce soit sur les coups francs ou les corners. Nous profitons de jouer tous les trois jours et de ne pas pouvoir faire d’entraînements trop intensifs pour travailler ce genre de domaines. Nous avions deux équipes complètement différentes à Bordeaux et Nantes mais nous avons fait deux bons matches. Nous n’avons pas fait une bonne première période contre Toulouse mais nous avons marqué trois buts pour aucun encaissé. Nous devons être capables de faire plus de clean sheets pour ne plus avoir à marquer trois buts à chaque fois pour gagner. Il y a une dynamique positive en 2020, il faut la poursuivre. »

 

Pierre Kalulu

« Je n’ai plus besoin de revue d’effectif, je connais mes joueurs, à part quelques exceptions comme Melvin Bard, Rayan Cherki ou Pierre Kalulu qui sont arrivés un peu plus tard dans le groupe professionnel. J’ai intégré Pierre depuis peu à l’entraînement, je ne le connais qu’à travers ses matches avec les jeunes. C’est un garçon qui semble avoir du potentiel. Il a beaucoup joué arrière droit ces derniers temps et nous aurons peut-être besoin de lui dans l’axe. J’ai d’autres joueurs à maintenir en condition, il n’y a pas de pépin, donc je ferais certainement d’autres choix jeudi. Nous voulons tous que Pierre signe chez nous, je lui ai dit. Je ne fais pas partie de ces coaches qui cachent les joueurs parce qu’ils n’ont pas encore signé. Il y a quand même trois latéraux droits dans l’effectif, les conditions sont difficiles pour intégrer tout de suite un jeune latéral droit. »

 

Lucas Tousart

« Les prochains matches de Lucas Tousart nous éclaireront sur sa motivation mais je ne pense pas qu’il y ait un quelconque changement. Nous l’avons vu contre Lille, son entrée a changé le match. C’est un joueur unique par son profil et il est très important pour nous, je suis très heureux qu’il termine la saison au sein du club. »


Retrouvez l'intégralité de la conférence de presse de Rudi Garcia sur OL PLAY : ici.

ol play visuel

Sur le même thème