Masculins / Nantes - OL

Après Nantes-OL (3-4) : Rayan Cherki, comme un grand

Publié le 19 janvier 2020 à 09:00:00
Après Nantes-OL (3-4) : Rayan Cherki, comme un grand
Avec deux buts, deux passes décisives et un penalty provoqué, Rayan Cherki a très largement contribué à la belle qualification de l’OL en 1/8 de finale de la Coupe de France sur le terrain de Nantes.

Du haut de ses 16 ans, 5 mois et 1 jour, il a été le grand bonhomme d’une folle soirée. Déjà précoce au moment de faire ses débuts dans le monde professionnel en début de saison, Rayan Cherki l’a aussi été samedi soir dans la cour des grands avec un but après une minute à peine sur la pelouse de la Beaujoire. Pas le temps pour lui de savourer ce deuxième but au plus haut-niveau ou de parader qu’il était déjà à la recherche d’un nouvel éclair de génie. Deux réalisations en dix petites minutes et le récital ne faisait que commencer.

 

L'oeil du coach, Rudi Garcia

C'est un garçon à l'écoute, qui travaille. Ce qui m'a plus, comme tout le monde, c'est ses deux buts, ses deux passes décisives et le penalty qu'il a provoqué. Mais j'ai aussi vu un Rayan qui fait les efforts, qui fait les courses défensives, des bons choix dans le jeu et qui a joué avec ses coéquipiers. Cela me montre qu'il progresse et c'est plus dans ce domaine que je suis content de sa performance. Il faut surtout que je le protège maintenant parce que tout le monde va le monter en haut et il n'a que 16 ans. Ce sera mon rôle car s'il arrête de travailler, s'il pense que c'est facile, on aura tout perdu.

 

_DLG1516

 

Ultra-efficace dans la zone de vérité, celui qui est devenu le plus jeune buteur de l’histoire de l’OL il y a deux semaines enfilait un autre costume. Grâce à sa technique et sa vision de jeu, Rayan Cherki régalait ses coéquipiers et délivrait deux offrandes pour Martin Terrier puis pour Moussa Dembélé, les deux premières passes décisives de sa très jeune carrière. La soirée aurait pu être encore plus belle et plus tranquille si le penalty qu’il avait provoqué avait été transformé par son compère d’attaque avec qui il a montré une complicité très intéressante. Bref, que de belles promesses !

 

La réaction de Rayan Cherki 

C’est grâce à mes coéquipiers que j’ai fait ce match, il ne faut pas s’arrêter sur mes statistiques, c’est toute l’équipe. Il faut s’occuper des échéances qui arrivent maintenant.

 


Réservez vos billets pour la 1/2 finale de Coupe de la Ligue entre l'OL et Lille le mardi 21 janvier à 21h10. 

banner_billetterie_article

 

 

Sur le même thème