Masculins / Coupe de la Ligue

Rudi Garcia : « Il faut que la possibilité de gagner un trophée nous anime »

Publié le 06 janvier 2020 à 15:00:00
Rudi Garcia : « Il faut que la possibilité de gagner un trophée nous anime »
Deux jours avant le quart de finale de la Coupe de la Ligue face à Brest au Groupama Stadium, le coach lyonnais s'est exprimé en conférence de presse.

Le match contre Bourg-Péronnas

« L’envie de Bourg-Péronnas nous a beaucoup gênés, mais nous leur avons parfois facilité la tâche. Lorsque nous avions le ballon, nous l’avons souvent perdu assez bêtement. Nous avons réussi malgré tout à être assez intelligents sur le plan technique pour revenir. Il y a eu des mauvais choix, du manque de vitesse dans les décisions… Mais nous ne pouvons pas battre une équipe 7-0 s’il n’y a pas d’éléments positifs. Il y a plusieurs satisfactions mais le fait que nous ayons été sérieux est la plus importante. Nous avons joué à fond tout le match, même avec plusieurs buts d’avance. Il faut continuer comme ça, avec beaucoup de sérieux et de travail. Sans faire injure à Bourg, ce n’était qu’une équipe de National. Maintenant, nous allons monter en difficulté. Il n’y aura pas de prolongations contre Brest alors il faudra gagner lors des 90 minutes. Comme l’a dit Ciprian (Tatarusanu), il faut que la possibilité de gagner un trophée nous anime. »

 

Le match contre Brest

« Nous allons retrouver Bertrand Traoré qui était suspendu. Pour les autres, ça devrait aller. Nous n’avons pas d’autre forfait pour le match de mercredi. Le match de Brest dimanche peut peser dans la balance, déjà parce qu’il a duré 120 minutes mais surtout avec cette élimination qui pourrait peser dans les têtes. C’est la reprise, il faut essayer de donner du temps de jeu à tout le monde, c’est pour ça que j’ai fait sortir beaucoup de joueurs assez tôt samedi. Contre Brest, Ciprian jouera et Bertrand sera de retour, ce qui amènera encore plus de fraîcheur. »

 

Les bienfaits de la trêve

« La coupure a fait du bien, physiquement déjà mais aussi mentalement. Il faut absolument que l’on continue la préparation physique que nous avons entamée au début du mois. C’est important de gagner des matches, seules les victoires permettront de nous donner de la confiance. Cette équipe a besoin d’avoir une base pour durer. Il va falloir être bons jusqu’à fin mai, pas uniquement lors de ces matches de reprise. Le tout, c’est que le niveau de cette équipe se maintienne et qu’elle conserve son intensité. Les joueurs donnent tout à l’entraînement et la coupure a fait beaucoup de bien vue cette série infernale de matches avant la trêve. Il faut bien être à l’écoute de chacun et regarder le comportement des joueurs. Les analyses statistiques des entraînements nous servent aussi pour ça, afin d’évaluer le niveau physique de chacun. »

 

Le système de jeu

« Nous utiliserons le système qui gagne. Dès la reprise, nous avons beaucoup travaillé un système à trois centraux pour pouvoir être prêts à jouer dans n’importe quelle disposition. Nous avions déjà commencé avant la trêve avec le replacement de Maxwel Cornet en piston gauche. Avec l’absence de Youssouf Koné, il sera amené à nous dépanner de nouveau. Ce genre de système pourrait nous servir en cours de match. Bordeaux joue dans ce système, Brest l’a déjà fait. C’est important de pouvoir être flexible tactiquement. »

 

Le mercato hivernal

« Je fais confiance à Florian Maurice et à Juninho pour le mercato. S’il y a des opportunités qui donnent une plus-value au groupe, pourquoi pas. S’il n’y en a pas, il faudra faire avec. Je suis assez pragmatique là-dessus. Ce mercato de janvier est compliqué. Avec les joueurs à disposition, il faut trouver des solutions, d’où ce replacement de Maxwel. L’arrivée d’un milieu n’a jamais été la priorité. Il faut avant tout recruter devant à cause de nos deux blessés. Nous nous posions la question pour le milieu en cas d’opportunité, mais Maxence (Caqueret) et Jean (Lucas) nous donnent satisfaction pour le moment. Maxence peut nous apporter, notamment techniquement. Il a marqué, a été passeur et a été actif samedi dans un système à trois qui lui va comme un gant. C’est un joueur qui peut beaucoup nous aider. Il doit encore confirmer, ce n’était qu’un 32e de finale de Coupe, mais il est intéressant depuis quelque temps déjà. Jean Lucas l’a été contre Toulouse, ce sont des solutions pour le milieu de terrain. »

 

Rayan Cherki

« Rayan Cherki a une forte capacité d’élimination mais en use trop et surtout pas à bon escient. Il est encore très jeune, c’est évidemment perfectible. C’est le plus jeune joueur de l’histoire à avoir marqué pour le club. Il faut être prudent avec les jeunes, c’est pour ça que nous le protégeons beaucoup, notamment sur l’aspect médiatique. Il est assez tranquille mais il faut qu’il soit conscient qu’il a encore une énorme marge de progression. Ce qui est bien avec lui, c’est qu’il écoute. S’il continue comme ça, il aura la possibilité d’aller le plus haut possible. »

  


Revivez la conférence de presse de Rudi Garcia en intégralité sur OL Play ici

ol play visuel

 


 

banner_billetterie_article

 

 

Sur le même thème