Club / UWCL

UWCL : évolution majeure de la Ligue des Champions Féminine

Publié le 04 décembre 2019 à 17:30:00
UWCL : évolution majeure de la Ligue des Champions Féminine
Le Comité exécutif de l’UEFA a annoncé aujourd’hui une évolution majeure du format de la Ligue des champions féminine de l’UEFA (UWCL) à partir de la saison 2021-2022.

 
Cette évolution inclut une refonte totale du format via l’introduction d’une phase de groupes de 16 équipes, précédée d’une phase de qualification.

Cette décision fait suite à une consultation collaborative entre l’UEFA et l’ECA, via un groupe de travail dédié, représentant l’ensemble des membres du Comité du football féminin de l’ECA.

Pour chacune des six nations les mieux classées à l’indice UEFA, cette  réforme permettra à trois clubs de participer à la nouvelle Ligue des champions, (au lieu de deux auparavant) ce qui valorisera encore plus les différents championnats domestiques. 

 

 
Jean-Michel Aulas, président du Comité du football féminin à l’ECA et Président de l'Olympique Lyonnais, six fois vainqueur de l'UWCL :

« Le football est le sport numéro un dans le monde et les supporters sont de plus en plus demandeurs en ce qui concerne le football féminin, grâce notamment au succès planétaire de la dernière Coupe du Monde de la FIFA France 2019 dont les deux demi-finales et la finale se sont déroulées au Groupama Stadium.

Le football féminin se retrouve sur le devant de la scène dans un contexte d’engagement croissant et généralisé en faveur de l’égalité des sexes et de la parité dans le sport, à l’image de ce qui se passe actuellement dans notre société tant dans le cadre de la vie de tous les jours que dans un cadre professionnel.

Cette réforme de la Ligue des Champions Féminine, approuvée aujourd’hui par le Comité exécutif de l’UEFA, constitue une étape importante dans la professionnalisation du football féminin dont l’Olympique Lyonnais a toujours été l’un des précurseurs et acteurs de premier plan.

En tant que clubs, nous sommes convaincus qu’un plus grand nombre de matchs de qualité, permettant des confrontations entre les meilleures équipes féminines d’Europe, contribuera au développement du jeu et permettra d’inspirer les prochaines générations de footballeuses pour ainsi susciter de nouvelles vocations. »