OLTV / OL - OGC Nice

Martin Terrier : « J'ai un état d'esprit de conquérant »

Publié le 23 novembre 2019 à 11:05:00
Martin Terrier : « J'ai un état d'esprit de conquérant »
A l'approche de la réception de l'OGC Nice, l'attaquant Martin Terrier s'est présenté en conférence de presse devant les journalistes. Retrouvez l'intégralité de ses propos avec OLPLAY.

Sa situation personnelle

Mon début de saison a été compliqué, notamment physiquement. J’ai eu beaucoup de mal à revenir. Je n’ai pas su saisir les occasions qui m’ont été offerte. Je travaille à l’entrainement pour gagner ma place. Je ne triche pas. J’ai un état d’esprit de conquérant. Quand je l’ai, personne ne peut me bouger sur le terrain. Il faut que j’aie ce mental à chaque fois. Cela m’est arrivé de marquer des buts en entrant dans les matches. Tout se joue à l’état d’esprit. Je me remets beaucoup en question et travaille sur moi-même. Je ne fais pas beaucoup appel aux autres, mais si j’en ressens le besoin, je n’ai pas de problème à le faire. J’ai du tempérament même si c’est moins visible que chez d’autres joueurs. Je me sens très à l’aise dans l’axe, mais j’ai aussi été performant à gauche lors de la saison passée.

 

La fin de la trêve internationale

On est tous content de se retrouver. On a transmis nos félicitations aux qualifiés pour les compétitions internationales. On avait hâte que tout le monde soit là. Les trêves sont compliquées car il manque des joueurs. Les jeunes joueurs peuvent se montrer.

 

La défaite lors du dernier match

On n’a pas fait le match qu’il fallait. Le match s’est joué dans les duels. On en a beaucoup perdu. C’était difficile. Ce genre de match se joue dans les duels. C’est un état d’esprit. Celui qui en veut le plus remporte le duel. C’est cette mentalité qu’il faut avoir. On a bien travaillé pendant la trêve. On va tout faire pour faire mieux par la suite.

 

Le début de saison

On est tous déçus. Nous sommes les acteurs du match. Il faut se remettre en question. On cherche ce qui pourrait nous faire décoller, mais cela passe d’abord par le terrain. La remontée commence par le match de samedi face à Nice. Il faudra ensuite confirmer face au Zénit pour enchaîner.

 

Le poste de capitaine

Nous avons besoin de tout le monde. Je n’ai pas été consulté par le coach pour le poste de capitaine. Ce sont des leaders du vestiaire. Il n’y en a pas qu’un, mais plusieurs.


Retrouvez l'intégralité de ses propos avec OLPLAY


 

banner_billetterie_article

 

 

Sur le même thème