Masculins / OL - Benfica

OL - Benfica : deux représentants européens historiques de leur pays

Publié le 04 novembre 2019 à 15:49:00
OL - Benfica : deux représentants européens historiques de leur pays
Aujourd’hui, l’OL et le Benfica sont les deuxièmes clubs les plus performants de leur pays au coefficient UEFA, tout juste devancés par le PSG et Porto. Si leur rôle de locomotive est aujourd’hui révolu, ça ne doit pas enlever le fait que ces deux clubs sont des piliers historiques dans l’histoire de la Coupe d’Europe.

Les années 2000 représentent la période la plus faste de l’histoire de l’Olympique Lyonnais. En sept ans, les gones ont largement rempli leur armoire à trophées : sept titres de champions de France, six Trophées des champions, une Coupe de France, une Coupe de la Ligue…

 

Une période dorée également marquée par les épopées en UEFA Champions League. Les supporters se rappellent avec nostalgie des duels épiques face au Real Madrid, de la raclée infligée au Werder de Brême ou de l’éclosion de Sidney Govou face au Bayern Munich. C’est également une source de regrets immenses, comme ces deux quarts de finale face au PSV ou au Milan AC ou encore cette demi-finale de 2010 perdue face au Bayern.

 

$name

 

Qu’elles soient positives ou négatives, ces différentes expériences en Ligue des Champions ont forgé la réputation de l’Olympique Lyonnais sur l’échiquier européen. Au plus fort de sa domination, l’OL était une équipe crainte par une grande majorité des clubs en Europe. Possédant pendant un temps ce qui pouvait se faire de mieux au milieu de terrain, les gones représentaient des candidats sérieux au succès final, notamment lors des saisons 2004-05 et 2005-06, les années des fameux quarts de finale contre le PSV et le Milan AC. Avec l’hégémonie parisienne depuis 2011, le club de Jean-Michel Aulas a laissé sa place de leader français en C1 mais n’est toutefois pas en reste. Cela fait bientôt 25 ans sans discontinuer que l’OL se qualifie pour une Coupe d’Europe.

 

Le constat est plutôt similaire du côté du Benfica. Très expérimenté sur la scène européenne (deux UEFA Champions League 1961 et 1962, cinq finales), le club a longtemps partagé l’affiche avec le FC Porto et l’a même laissé tirer le Portugal vers le haut sur la scène européenne pendant quelques années (Coupe des Clubs Champions 1987, Coupe de l’UEFA 2003, UEFA Champions League 2004). Pourtant, sous-estimer l’apport des Lisboètes serait une grave erreur. Son apogée au cœur des années 60 (deux victoires, 3 finales) a été en quelque sorte ravivée récemment : avec deux finales d’Europa League disputées en 2013 et 2014, les Aigles ont permis à leur pays de chiper la cinquième place du coefficient UEFA à la France pendant près de cinq saisons, de 2011 à 2016.

 

$name

 

Ces deux clubs sont donc très similaires malgré des périodes de domination très éloignées. S’ils n’ont plus leur lustre d’antan sur la scène continentale, ils sont dotés d’un ADN indéniable qui a parfois maintenu leurs pays respectifs dans les hautes sphères européennes. Les Lyonnais et les Aigles s’apprêtent une nouvelle fois à croiser le fer dans un duel pouvant déterminer leur destin cette saison, mais l’enjeu est également de faire honneur à un héritage prestigieux.




Votre soirée Champions League à suivre en direct avec OLPLAY ici




 

banner_billetterie_article

 

 

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte