Féminines / UEFA Women's Champions League

UWCL : Retour à Hjørring pour la centième européenne (mercredi 19h00)

Publié le 16 octobre 2019 à 11:13:00
UWCL : Retour à Hjørring pour la centième européenne (mercredi 19h00)
L'équipe féminine de l'OL défie les Danoises du Fortuna Hjørring, mercredi (19h00), en 1/8 de finale aller de Women's Champions League.

Mercredi soir, l'équipe féminine de l'OL va devenir la première à atteindre la barre des 100 matches européens. Un chiffre rond qui symbolise la continuité au plus haut niveau depuis la première participation à la Coupe d'Europe en 2007-2008. En 12 saisons, les Lyonnaises ont atteint la finale de la Women's Champions League à 8 reprises, et l'ont remporté 6 fois. Personne n'a fait mieux en Europe.

Au nombre de matches joués dans la compétition, l'OL devance Arsenal et ses 81 matches. Comme un signe du destin, c'est face à cette même équipe d'Arsenal que le club du Président Jean-Michel Aulas avait réussi son premier exploit européen lors de sa première aventure continentale, en sortant le tenant du titre dès les 1/4 de finale (0-0, 3-2). Faisant par la même occasion une entrée fracassante dans la cour des grands. Depuis, les Lyonnaises sont devenues reines d'Europe, prenant notamment le dessus sur les équipes allemandes (Potsdam, Francfort, Wolfsbourg) et anglaises (Arsenal, Manchester City, Chelsea).

Cette suprématie, les coéquipières de Wendie Renard l'ont acquise en associant le talent au mental. Une recette simple, mais dont l'équilibre est tellement difficile à maintenir au fil des années. Dirigeants, membres du staff, et joueuses, se sont efforcés d'amener et de maintenir cette équipe au plus haut. Tous ont apporté leur pierre à l'édifice, sous les ordres de Farid Benstiti, Patrice Lair, Gérard Prêcheur, Reynald Pedros, et désormais Jean-Luc Vasseur. L'histoire est si belle, les émotions si fortes, que tout est mis en oeuvre pour que cela dure.

Et cette saison encore, les Lyonnaises sont parties sur de bonnes bases en étrillant les Russes de Ryazan (9-0, 7-0), en 1/16 de finale. Place désormais au Fortuna Hjørring, que l'OL avait éliminé à ce même stade de la compétition il y a pile 10 ans (1-0, 5-0). Depuis, le club danois, créé en 1966 et finaliste de l'épreuve en 2003, peine à faire mieux sur la scène européenne. Les meilleures joueuses partent à l'étranger et le Fortuna essaye en contrepartie de structurer et développer sa formation.

Face à une équipe jeune mais bien en place, dans un stade récemment rénové qui devrait accueillir près de 2 500 spectateurs, et sous une pluie très nordique, l'OL aura donc pour mission de célébrer sa 100ème européenne en beauté, en prenant une option sur les 1/4 de finale avant le match retour du 30 octobre.

Sur le même thème