Masculins / UEFA Champions League

Leipzig – OL : Lyon prend place dans l'arène des Taureaux

Publié le 01 octobre 2019 à 19:04:12
Leipzig – OL : Lyon prend place dans l'arène des Taureaux
La Red Bull Arena, l’antre au passé chargé d’histoire des Roten Bullen, les « Taureaux Rouges » de Leipzig, a été le théâtre de l’ultime séance d’entraînement des Lyonnais avant le duel entre les deux équipes en Champions League.

Il en existe trois, les Lyonnais ont déjà connu la défaite dans l’une, le succès dans une autre et espèrent en glaner un second dans la dernière. La Red Bull Arena de Leipzig, après celle de Salzbourg - où l’OL avait évolué en amical face au club racheté par le groupe spécialisé dans la commercialisation de boissons énergisantes - et celle d’Harrison, dans le New-Jersey – où l’OL a remporté son tout dernier trophée majeur, en l’occurrence le Trophée des Champions, en 2012 – s’apprête à accueillir les Lyonnais à l’occasion de la 2ème journée de l’UEFA Champions League, mercredi soir, dans le duel qui les opposera à l’équipe locale, propriété elle aussi de la firme autrichienne.

$name

Ces derniers s’y sont d’ailleurs immiscés ce mardi, en fin de journée, afin d’effectuer les derniers réglages en vue de ce rendez-vous d’importance. Et au moment de traverser le couloir menant du vestiaire visiteur à la pelouse, ils n’ont peut-être pas fait attention aux ponts qui relient cette enceinte, sortie de terre en 2006, aux vestiges des tribunes de celle qui l’a précédée et sur laquelle elle a été construite. Passant, par la même occasion, à côté d’une partie de l’histoire du football allemand.

Car avant sa reconstruction, et avant de devenir la Red Bull Arena en 2015, le stade avait pour nom le Zentralstadion et était alors, du haut de sa capacité d’accueil de 100 000 places, le plus grand du pays et le deuxième plus important d’Europe derrière le Stade de Strahov de Prague (220 000 places), qui n’était, pour sa part, que très rarement le théâtre de matches de football.

$name

Inauguré en 1956 et démoli à l’aube du XXI siècle pour renaître puis changer d’identité, le Zentralstadion reste à jamais dans la légende du football d’outre-Rhin puisqu’il détient, encore et toujours, le record d’affluence en Allemagne. C’était lors d’un affrontement entre la RDA (ndlr l’ancienne équipe nationale d’Allemagne de l’Est) et l’Autriche en 1977. Près de 95 000 supporters s’étaient entassés à son bord, là-même où avaient pris l’habitude de s’installer les supporters du VfB Leipzig, devenu depuis le 1. FC Lokomotive Leipzig, connu comme le tout premier champion national dans l’histoire du football germanique. Un lieu mythique qui a perdu sa forme mais pas son âme et où Lyon aimerait, à son tour, laisser une trace.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte