Masculins / Ligue des Champions

Leipzig - OL : un cador pour repartir ? (mercredi, 21h)

Publié le 02 octobre 2019 à 06:01:00
Leipzig - OL : un cador pour repartir ? (mercredi, 21h)
Après sept matches de rang sans victoire, l’OL s’apprête à affronter Leipzig dans sa Red Bull Arena. Pour cette deuxième journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions, les enjeux sont multiples pour des Lyonnais en quête de confiance.

Le contexte

Pour son entrée en lice dans cette édition 2019-20 de la Ligue des Champions, l’OL n’a pu faire mieux qu’un match nul sur sa pelouse face au Zénit (1-1). Malgré leur supériorité, les Gones ont manqué de réalisme et se retrouvent déjà dans une position, pas forcément intenable, mais délicate à l’orée de rencontrer Leipzig. De plus, les Allemands sont considérés comme les épouvantails de ce groupe G et l’ont prouvé lors de la première journée, en allant s’imposer à Lisbonne face au Benfica grâce à un Timo Werner très inspiré (1-2). Si son nom n’est pas forcément clinquant, le club d’Allemagne centrale s’est construit petit à petit pour devenir une figure dominante de son championnat, et aspire à faire de même sur la scène européenne.

 

L’enjeu

Pour l’OL, le temps se fait de plus en plus pressant. Six matches sans victoire en championnat (3 nuls, 3 défaites), le match nul concédé face au Zénit (1-1) : les points commencent à manquer, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Europe. Ce déplacement en Allemagne tombe au pire moment possible puisque c’est sans doute l’affiche la plus ardue qui attend les Gones dans leur poule, à quelques jours du derby contre le rival Stéphanois. Cette double confrontation représente un tournant dans ce début de saison. Deux victoires dans ces matches de prestige pourraient relancer la machine et donner de la confiance à un groupe qui en a besoin.

 

L’adversaire

Après six journées de Bundesliga, le bilan de Leipzig est très positif. Deuxièmes à un point du Bayern, les Allemands ont réalisé un début de parcours presque parfait (quatre victoires, un nul) avant de s’incliner ce week-end sur leur pelouse face à Schalke (1-3). Qu’importe, Leipzig est en pleine confiance et peut compter sur un effectif aussi riche en qualité qu’en quantité. Gulacsi, Upamecano, Klostermann, Sabitzer, Kampl, Poulsen, Forsberg, Werner… Il y a du talent sur toutes les lignes et également sur le banc. Julian Nagelsmann, 32 ans, a une philosophie résolument offensive et est sans doute le coach le plus prometteur du monde. Il avait déjà réussi à poser des problèmes à l’OL l’an passé avec Hoffenheim (3-3, 2-2) et a encore plus d’armes cette année pour mener son ambition à bien. Véritable monstre en devenir, Leipzig sera un énorme caillou dans la chaussure lyonnaise.

 

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte